Ligue 1: Carlo Ancelotti confiant avant PSG-Lyon

samedi 15 décembre 2012 19h55
 

PARIS (Reuters) - Carlo Ancelotti, l'entraîneur du Paris Saint-Germain, s'est montré plutôt confiant samedi, à la veille du choc de la 18e journée de Ligue 1 qui doit opposer son équipe à Lyon, actuel leader du championnat de France.

Le PSG peut prendre la tête du championnat à l'issue de ce match, maintenant que deux victoires d'affilée 4-0 sur Evian-Thonon-Gaillard et Valenciennes l'ont ramené à trois points des Lyonnais -32 contre 35.

"Sur les derniers matches, les joueurs ont montré du caractère, de la confiance. Je suis très content", a-t-il dit en conférence de presse. "Naturellement, nous devons continuer, avoir la même identité et la même attitude."

"C'est un bon moment (pour affronter Lyon) parce que (...) nous sommes dans une bonne période. Psychologiquement, c'est un match important non seulement pour les trois points, mais pour montrer notre qualité et aussi que notre équipe sera dans la bataille pour le championnat."

L'entraîneur italien se méfie toutefois de Lyon dont il vanté l'alliage de joueurs issus du centre de formation et de valeurs sûres.

"C'est une équipe avec beaucoup de confiance. Ils ont toujours de bons joueurs, des jeunes avec de l'enthousiasme et aussi des joueurs avec beaucoup d'expérience", a-t-il dit.

Pour cette rencontre, le PSG sera privé d'Alex, blessé aux ischio-jambiers, ainsi que de Nenê, écarté du groupe lors des deux derniers matches pour avoir manifesté de façon trop véhémente sa mauvaise humeur en Ligue des champions contre Porto, et qui, cette fois, est blessé selon son entraîneur.

"Nenê a changé attitude mais il ne s'est pas entraîné hier (vendredi) et aujourd'hui parce qu'il a eu un problème au mollet", a dit Ancelotti, affirmant que le Brésilien aurait, sinon, été retenu.

Alors que le départ au mercato d'hiver du Brésilien, mais aussi d'autres joueurs peu utilisés comme Kevin Gameiro ou Guillaume Hoarau, a été évoqué dans les médias, Ancelotti s'est montré on ne peut plus clair: "Peut-être que quelques joueurs vont demander de partir et nous les laisserons partir".

Il a également évoqué le cas de Mohamed Sissoko qui n'a pas été retenu dans le groupe : "Aujourd'hui, il est numéro 5", a dit Ancelotti en évoquant la hiérarchie des milieux de terrain.

Chrystel Boulet-Euchin, édité par Grégory Blachier

 
<p>Carlo Ancelotti, l'entra&icirc;neur du Paris Saint-Germain, s'est montr&eacute; plut&ocirc;t confiant samedi, &agrave; la veille du choc de la 18e journ&eacute;e de Ligue 1 qui doit opposer son &eacute;quipe &agrave; Lyon, actuel leader du championnat de France. /Photo prise le 8 d&eacute;cembre 2012/REUTERS/Gonzalo Fuentes</p>