Premier League: Van Persie poignarde City, Liverpool gagne

dimanche 9 décembre 2012 20h50
 

MANCHESTER (Reuters) - Un but de Robin van Persie dans les arrêts de jeu a permis dimanche à Manchester United d'aller battre son voisin de Manchester City 3-2 sur sa pelouse au terme d'un derby rythmé.

Leader de la Premier League, United compte désormais six longueurs d'avance sur le champion en titre, qui avait remonté un handicap de deux buts avant de céder à nouveau sur un coup franc de Van Persie.

Wayne Rooney a ouvert la marque à la 16e minute contre le cours du jeu avant de doubler la mise peu avant la demi-heure. Il est ainsi devenu, à 27 ans, le plus jeune joueur à inscrire 150 buts dans le championnat d'Angleterre.

City avait réduit l'écart par Yaya Touré à la 60e et avait égalisé à la 86e sur une belle frappe de Pablo Zabaleta. Mais le club a pâti de la blessure de son défenseur et capitaine Vincent Komany, qui a dû céder sa place sur le terrain.

United, qui compte 39 points après 16 journées, n'a pas longtemps fêté sa victoire. Rio Ferdinand a fini avec le dessus de l'oeil gauche en sang après avoir été touché par un projectile lancé des tribunes.

"Nous présentons nos excuses à Rio. Nous condamnons l'acte de l'individu concerné. Nous allons collaborer avec la police et, avec un peu de chances, identifier cette personne le plus rapidement possible", a déclaré un porte-parole de City.

Le manager de Manchester United, Alex Ferguson, a évoqué un incident "malheureux", mais il a préféré insister sur la performance de ses joueurs et sur la qualité de ce match à suspense.

"C'était si captivant. Ça en dit long sur le niveau de la Premier League, c'est un championnat si exceptionnel", a-t-il dit.

Et il a d'autant plus savouré ce résultat qu'il a mis un terme à près de deux ans d'invincibilité de Manchester City à domicile, une série qui avait commencé fin décembre 2010.   Suite...

 
<p>Joey O'Brien (&agrave; droite) de West Ham &agrave; la lutte avec Raheem Sterling de Liverpool. Les Reds se sont impos&eacute;s dimanche sur le terrain de West Ham (3-2), malgr&eacute; l'absence de leur buteur num&eacute;ro 1, Luis Suarez. /Photo prise le 9 d&eacute;cembre 2012/REUTERS/Toby Melville</p>