6 décembre 2012 / 15:13 / il y a 5 ans

Rugby: Clermont revanchard face à l'ogre Leinster en H Cup

par Cécile Grès et Jean Décotte

TOULOUSE (Reuters) - Les Clermontois ont mis du temps à digérer leur défaite face au Leinster en demi-finale de la dernière Coupe d‘Europe de rugby (19-15) et veulent réécrire l‘histoire lors de leurs doubles retrouvailles avec les Irlandais samedi et le week-end suivant.

Si Wesley Fofana avait réussi à aplatir dans l‘en-but des champions d‘Europe à la dernière minute du match, fin avril, les Auvergnats auraient pu accéder à leur première finale de H Cup.

Au lieu de quoi le Leinster l‘avait emporté malgré le soutien de 20.000 supporters Jaune et Bleu au Stade Chaban-Delmas de Bordeaux, avant de surclasser en finale l‘Ulster (42-14) pour décrocher son troisième titre de champion d‘Europe, le deuxième consécutif.

À l‘image de son entraîneur Vern Cotter, l‘ASM Clermont a “coché la date depuis longtemps” et s‘avance revancharde avant cette double échéance de la poule 5 de H Cup, ce dimanche (16h00) puis le samedi 15 décembre.

“On a mis du temps à digérer cette défaite” en demi-finale, confirme le troisième ligne Julien Bonnaire.

“Ce match, je reste persuadé qu‘on pouvait le gagner, ça s‘est joué à rien, mais c‘est comme ça le rugby. C‘est toujours une histoire de détails.”

Des détails, comme l‘essai de Fofana refusé à la vidéo, les sorties sur blessure de Julien Malzieu et Lee Byrne, ou bien les derniers coups de boutoir infructueux dans les arrêts de jeu.

“Quand on voit la finale et la correction que se prend l‘Ulster... On se dit vraiment qu‘on aurait pu soulever la Coupe d‘Europe à la place du Leinster la saison dernière”, peste Julien Bonnaire.

PRENDRE UN ASCENDANT

Cette saison, les Clermontois abordent ces deux matches en position de force, en tête de la poule 5, avec deux victoires bonifiées en autant de rencontres et un matelas de deux points d‘avance sur les Irlandais.

“Si le Leinster veut être premier, ils vont devoir gagner chez nous. On sait qu‘ils vont venir avec la grosse équipe, comme d‘habitude”, résume le demi de mêlée international Morgan Parra, qui insiste sur la nécessité de ne pas trébucher à domicile dimanche.

“C‘est un des matches les plus importants de l‘année, oui”, confirme-t-il.

Julien Bonnaire souligne la nécessité de marquer des points psychologiquement face à une équipe qui avait également éliminé Clermont de justesse en quart de finale de H Cup en 2010 (29-28).

“On doit terminer premiers de notre poule, c‘est obligatoire. De cette façon, on prendra un ascendant sur eux non négligeable pour la suite”, souligne l‘ancien Berjallien.

“Le moindre faux pas est préjudiciable, il faut qu‘on soit impeccables et qu‘on les regarde bien droit dans les yeux dès le départ. On en a les moyens, on a de très bons joueurs et le meilleur public de France.”

Battus samedi dernier à Toulouse en Top 14 malgré un sursaut final, les Auvergnats veulent croire que cet échec (30-22) a été riche d‘enseignements après trois semaines de trêve internationale.

“Toulouse, c‘est ce qui se fait de mieux en Europe, donc c’était un bon match de préparation pour nous”, assure Morgan Parra.

“C’était le but de ce match aussi: avoir des repères de haut niveau avant de rencontrer la meilleure équipe d‘Europe”, renchérit Vern Cotter, qui parle d‘une “base de travail”.

“Il fallait des repères, on n‘a pas joué ensemble depuis trois semaines (...). Il faut que (contre le Leinster) on ne fasse pas les mêmes erreurs.”

Edité par Jean-Paul Couret

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below