Ligue des champions: un PSG en crise vise la première place

mardi 4 décembre 2012 09h38
 

par Olivier Guillemain

PARIS (Reuters) - Le PSG traverse une zone de turbulences dans l'Hexagone et espère ne pas connaître un nouveau trou d'air mardi, au Parc des Princes, à l'heure de disputer au FC Porto la première place du groupe A de la Ligue des champions.

En l'espace d'une semaine, le club de la capitale a beaucoup perdu, tant sur le terrain qu'en termes d'image.

Mardi soir, en s'inclinant aux tirs au but sur la pelouse de Saint-Etienne en quart de finale de la Coupe de la Ligue, les hommes de Carlo Ancelotti ont fait une croix sur une compétition sur laquelle ils avaient misé en début de saison pour ouvrir le palmarès du nouveau PSG.

Le lendemain, ils ont pris un nouveau coup sur la tête en voyant Lyon, qui jouait un match en retard à Marseille, les déloger avec brio de la tête de la Ligue 1.

Puis samedi, l'équipe bâtie à coups de dizaines de millions d'euros a explosé à Nice, concédant sa troisième défaite en cinq matches de championnat.

Après 15 journées, elle pointe à une quatrième place indigne de ses moyens et de ses ambitions, à cinq points de Lyon et à trois de Marseille.

En perdant sur tous ces tableaux, le PSG a beaucoup écorné son image et à voir avec quelle facilité il se fait bousculer par beaucoup plus petit que lui, le constat s'impose de lui-même : il n'est pas l'épouvantail annoncé.

Symbole des tensions au sein du groupe parisien, aucun joueur ne s'est arrêté samedi au Stade du Ray pour parler à la presse.   Suite...

 
<p>Carlo Ancelotti, l'entra&icirc;neur du Paris St-Germain. Le PSG traverse une zone de turbulences dans l'Hexagone et esp&egrave;re ne pas conna&icirc;tre un nouveau trou d'air mardi, au Parc des Princes, &agrave; l'heure de disputer au FC Porto la premi&egrave;re place du groupe A de la Ligue des champions. /Photo prise le 3 d&eacute;cembre 2012/REUTERS/Charles Platiau</p>