Ligue 1: Carrasso juge avoir coûté trois points à Bordeaux

lundi 3 décembre 2012 12h48
 

BORDEAUX (Reuters) - Le gardien de but des Girondins de Bordeaux Cédric Carrasso fait son mea culpa après deux matches de Ligue 1 dans lesquels il estime avoir fait perdre trois points à son équipe, tombée dans le même temps du deuxième au sixième rang.

Cédric Carrasso, 30 ans, a encaissé deux buts samedi face à Sochaux (2-2), le premier après une sortie hasardeuse dont a profité Loïc Poujol pour marquer sur une tête lobée dans la lucarne opposée.

"C'est un coup franc d'un gaucher, donc un ballon fuyant. Sur les deux ou trois premiers appuis, j'ai l'impression d'être dans les temps. Au quatrième, d'être en retard. Je bloque puis je suis surpris par sa tête", raconte l'international dans un entretien au journal Sud-Ouest paru lundi.

"Je pense qu'il veut remettre dans le paquet au-dessus de moi, sans viser le but. Je me suis fait avoir. Je ne vais pas me cacher derrière de fausses excuses, ma responsabilité est engagée."

L'ancien Marseillais et Toulousain avait également été impliqué la semaine dernière à Montpellier (0-1) sur le but de Rémy Cabella, qui avait réussi à glisser le ballon entre le gardien et le poteau dans un angle très fermé.

"Il fait un contrôle vers la ligne, je pense la fermer pour attendre le centre en retrait mais il frappe côté ligne où je n'imagine jamais qu'il y a la place. C'est un trou de souris mais ça fait but. Là encore, je n'ai aucune excuse, j'assume", reconnaît le portier girondin.

"J'ai peut-être fait gagner des points avant mais là, je sais que j'en ai fait perdre trois à l'équipe en deux matches. C'est ce qui me dérange le plus", ajoute Cédric Carrasso.

Il aura l'occasion de se racheter jeudi, lors du dernier match de la phase de poule de la Ligue Europa que Bordeaux jouera avec l'ambition d'accrocher la première place du groupe, et dimanche à Reims en Ligue 1.

"Il n'y a pas eu de décompression, je me sentais pourtant bien depuis Marseille (mi-novembre-NDLR) mais je dois me remettre en question", dit-il. "On a la chance de rejouer jeudi et dimanche J'ai l'habitude de ces cycles, c'est à moi de me remettre rapidement dans le droit chemin. Je m'en sais capable, donc pas de soucis."

Bordeaux est sixième de Ligue 1 avec 25 points, soit six de moins que le leader, Lyon, après 15 journées.

Claude Canellas, édité par Gregory Blachier

 
<p>C&eacute;dric Carrasso, gardien de but des Girondins de Bordeaux, fait son mea culpa apr&egrave;s deux matches de Ligue 1 dans lesquels il estime avoir fait perdre trois points &agrave; son &eacute;quipe qui est pass&eacute;e parall&egrave;lement de la deuxi&egrave;me &agrave; la sixi&egrave;me place du championnat. /Photo d'archives/REUTERS/Russell Cheyne</p>