F1: la FIA rejette l'appel de Ferrari contre Sebastian Vettel

vendredi 30 novembre 2012 13h09
 

LONDRES (Reuters) - La Fédération internationale de l'automobile (FIA) a jugé vendredi que Sebastian Vettel n'avait pas commis d'irrégularité lors du Grand Prix du Brésil de Formule Un et a confirmé son titre de champion du monde.

LA FIA avait été saisie par l'écurie Ferrari qui lui avait demandé d'examiner la possibilité que le pilote allemand de Red Bull ait dépassé irrégulièrement le pilote de Toro Rosso Jean-Eric Vergne.

Sixième de ce dernier GP de la saison remporté dimanche dernier par le Britannique Jenson Button (McLaren), Vettel s'était adjugé le titre de champion du monde avec trois points d'avance sur le pilote espagnol de Ferrari Fernando Alonso.

S'il avait été reconnu coupable, l'Allemand aurait pu être déclassé à la huitième place et le titre serait allé à Alonso.

La FIA dévoile l'ensemble de l'affaire dans un communiqué publié vendredi.

"La FIA a reçu une lettre de la Scuderia Ferrari demandant des éclaircissements sur un dépassement de Sebastian Vettel, à Sao Paulo, dimanche. Par esprit de transparence et de bonne volonté, la FIA souhaite rendre publique la réception de cette lettre", écrit-elle.

"La FIA informe également qu'elle a répondu à la Scuderia Ferrari, avec le même esprit constructif et lui a fait savoir que le dépassement n'était pas irrégulier et qu'il n'y avait pas lieu d'ouvrir une enquête."

Vettel avait doublé Vergne au quatrième tour du Grand Prix alors que le signe annonçant un drapeau jaune synonyme d'interdiction de dépasser s'était affiché sur les tableaux de bord des pilotes. L'examen des videos embarquées dans sa voiture a cependant montré qu'un commissaire de course agitait un drapeau vert sur le bord de la piste au même moment.

Dans un communiqué publié sur son site internet (www.ferrari.com), l'écurie italienne écrit qu'elle "prend acte de la réponse envoyée par la FIA ce matin et considère donc que l'affaire est close".

Toby Davis, Jean-Paul Couret pour le service français, édité par Gilles Trequesser

 
<p>La F&eacute;d&eacute;ration internationale de l'automobile (FIA) a jug&eacute; vendredi que Sebastian Vettel n'avait pas commis d'irr&eacute;gularit&eacute; lors du Grand Prix du Br&eacute;sil de Formule Un et a confirm&eacute; son titre de champion du monde. /Photo prise le 25 novembre 2012/REUTERS/Paulo Whitaker</p>