Ligue 1: premier test pour le leader lyonnais

jeudi 29 novembre 2012 16h34
 

par Simon Carraud

PARIS (Reuters) - A peine les Lyonnais sont-ils redevenus leaders de la Ligue 1 qu'ils doivent passer un premier examen grandeur nature samedi, lors de la 15e journée, face au champion en titre, Montpellier.

Le septuple champion de France s'est hissé au sommet mercredi, à la barbe du Paris Saint-Germain et de l'Olympique de Marseille, après sa victoire 4-1 au stade Vélodrome en match en retard de la dixième journée.

L'OL, qui avait déjà vu la première place lui échapper de peu cette saison, a cette fois saisi sa chance, notamment grâce à un triplé de Bafétimbi Gomis. De quoi aiguiser l'appétit des Lyonnais, contraints cette saison à une cure d'austérité.

"Je suis très content d'être leader. Je pense que les joueurs sont très contents", a reconnu l'entraîneur, Rémi Garde, en conférence de presse juste après la victoire en terre marseillaise.

"Il n'y a pas de hasard. Si on est là, c'est qu'on le mérite."

Mais s'il veut continuer à savourer sa première place, l'OL devra se méfier de tout excès d'optimisme. Sa marge n'est que de deux points sur le PSG et l'OM, la deuxième place se jouant à la différence de buts au profit des Parisiens.

Autrement dit, un faux pas à domicile samedi, conjugué à une victoire du PSG à Nice, le même jour et/ou de Marseille à Brest, dimanche, ferait tomber les Lyonnais de leur précaire piédestal.

Ils en sont conscients, Rémi Garde le premier : "Le championnat est loin d'être terminé, on a encore des matches difficiles et notamment à l'extérieur qui nous attendent. Mais on avance petit à petit."   Suite...

 
<p>Baf&eacute;timbi Gomis, auteur d'un tripl&eacute; pour Lyon contre Marseille au stade V&eacute;lodrome. A peine les Lyonnais sont-ils redevenus leaders de la Ligue 1 gr&acirc;ce &agrave; leur victoire 4-1 qu'ils doivent passer un premier examen grandeur nature samedi, lors de la 15e journ&eacute;e, face au champion en titre, Montpellier. /Photo prise le 28 novembre 2012/REUTERS/Philippe Laurenson</p>