Football: le Brésil reçoit un satisfecit inhabituel de la Fifa

mercredi 28 novembre 2012 07h47
 

RIO DE JANEIRO (Reuters) - Le Brésil a reçu, une fois n'est pas coutume, les félicitations du secrétaire général de la Fifa, Jérôme Valcke, qui a visité mardi l'Arena da Baixada stadium, à Curitiba, où se tiendront des rencontres de la Coupe du monde de football 2014.

Le Français s'est dit impressionné en particulier par le versant écologique, notamment par le réseau de bus de la ville fonctionnant à l'électricité et aux biocarburants, ainsi que par le stade, l'un des plus modernes du pays.

"On nous a dit aujourd'hui (mardi) que le stade est en bonne voie et que les travaux sont dans les temps. Nous avons également reçu des informations sur le financement", a affirmé Jérôme Valcke dans un communiqué publié sur le site de la Fifa.

"Le plus important, c'est que (l'enceinte) aura une vie après la Coupe du monde et qu'il va abriter d'autres compétitions et d'autres équipes."

"Nous devons organiser un Mondial vert et compenser les émissions de gaz carbonique. Il faut par exemple avoir sur place un système de collecte des eaux de pluie", a ajouté le dirigeant.

"Le stade de Curitiba a prévu des panneaux solaires qui produisent de l'électricité à la fois pour son fonctionnement propre et pour la commune", a-t-il dit.

A plusieurs reprises, Jérôme Valcke avait fait part ces derniers mois de ses inquiétudes concernant l'état d'avancement des travaux. Il s'était même attiré les foudres du pays hôte en affirmant qu'il avait besoin d'un "coup de pied aux fesses".

Simon Carraud pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse

 
<p>Le secr&eacute;taire g&eacute;n&eacute;ral de la Fifa, J&eacute;r&ocirc;me Valcke, qui a visit&eacute; mardi l'Arena da Baixada stadium, &agrave; Curitiba, o&ugrave; se tiendront des rencontres de la Coupe du monde de football 2014, a adress&eacute; ses f&eacute;licitations au Br&eacute;sil. Le Fran&ccedil;ais s'est dit impressionn&eacute; en particulier par le versant &eacute;cologique, notamment par le r&eacute;seau de bus de la ville fonctionnant &agrave; l'&eacute;lectricit&eacute; et aux biocarburants, ainsi que par le stade, l'un des plus modernes du pays. /Photo prise le 26 novembre 2012/REUTERS/Ricardo Moraes</p>