Football: Ben Yedder fait appel de sa suspension en sélection

mardi 27 novembre 2012 11h24
 

PARIS (Reuters) - Wissam Ben Yedder a fait appel de la suspension de toutes sélections nationales qui lui a été infligée après sa sortie nocturne non autorisée avec quatre autres joueurs de l'équipe de France Espoirs.

"Je vous confirme que Wissam a bien interjeté appel devant la cour supérieure d'appel de la Fédération française de football", a dit à Reuters l'agent de l'attaquant toulousain, précisant que le recours avait été déposé en fin de semaine dernière.

Wissam Ben Yedder explique dans le quotidien L'Equipe qu'il a compris son erreur mais veut préserver ses chances d'être appelé au plus vite en équipe de France. Sa sanction court jusqu'au 31 décembre 2013.

"J'ai longuement réfléchi et j'ai décidé de faire appel", dit l'attaquant de 22 ans, deuxième meilleur buteur de Ligue 1 avec neuf réalisations.

"C'est la meilleure solution. Parce que j'ai conscience d'avoir commis une erreur et je l'assume (...) Mais je veux me donner les chances d'intégrer l'équipe de France, peut-être plus rapidement."

Wissam Ben Yedder est le second des cinq joueurs sanctionnés à faire appel après le Rennais Yann M'Vila, suspendu pour sa part jusqu'au 30 juin 2014.

Les trois autres - le Rennais Chris Mavinga, le joueur de la Real Sociedad Antoine Griezmann et celui de l'AC Milan MBaye Niang -, ont reçu la même sanction que Ben Yedder.

Les cinq joueurs ont effectué sans autorisation un aller-retour Le Havre-Paris en pleine nuit pour aller dans une boîte de nuit de la capitale entre les deux manches du barrage qualificatif pour l'Euro Espoirs, mi-octobre.

Vainqueurs 1-0 à l'aller, les Bleuets avaient été éliminés après une défaite 5-3 au retour. Leur sélectionneur Erick Mombaerts a été limogé dans la foulée.   Suite...

 
<p>Le Toulousain Wissam Ben Yedder (&agrave; gauche), ici &agrave; la lutte avec le Parisien Javier Pastore, a fait appel de la suspension de toutes s&eacute;lections nationales qui lui a &eacute;t&eacute; inflig&eacute;e apr&egrave;s sa sortie nocturne non autoris&eacute;e avec quatre autres joueurs de l'&eacute;quipe de France Espoirs. /Photo prise le 14 septembre 2012/REUTERS/Beno&icirc;t Tessier</p>