Ligue 1: Toulouse, Montpellier et l'OM rebattent les cartes

dimanche 25 novembre 2012 23h43
 

par Jean Décotte

TOULOUSE (Reuters) - Toulouse et Montpellier ont joué les trouble-fête dimanche dans la lutte pour les premiers rôles de la Ligue 1 en empêchant respectivement Lyon et Bordeaux de reprendre la tête du classement au Paris Saint-Germain.

Marseille, qui recevait Lille en soirée, n'est pas tombé dans le même piège et a profité de ces faux pas pour revenir à hauteur des Parisiens en signant une courte victoire face au Losc (1-0).

Avec encore un match en retard à disputer mercredi face à Lyon, l'OM est à égalité de points avec le PSG mais classé deuxième en raison d'une moins bonne différence de buts.

Très réaliste, l'équipe d'Elie Baup a construit son succès dimanche à la faveur d'une prestation de haute volée de son gardien Steve Mandanda et grâce à un but de Jordan Ayew inscrit en tout début de deuxième période (46e), après un excellent travail côté gauche de Mathieu Valbuena.

En s'accrochant à ce résultat face à une équipe lilloise réduite à dix après l'expulsion litigieuse de Florent Balmont juste avant la pause, l'OM a prouvé qu'il avait digéré son élimination de la Ligue Europa et qu'il fallait toujours compter sur lui pour la course au titre.

Les Toulousains, qui restaient sur trois défaites d'affilée en championnat, ont profité d'un doublé de Wissam Ben Yedder sur la pelouse du Stadium pour dompter les Lyonnais (3-0), leaders avant cette 14e journée.

De leur côté, les Montpelliérains s'en sont remis à une frappe de Rémy Cabella pour l'emporter (1-0) et stopper la bonne marche des Girondins, qui briguaient une sixième victoire consécutive toutes compétitions confondues.

LES VERTS RESTENT SUR LE PODIUM   Suite...

 
<p>Le Marseillais Andr&eacute; Ayew (&agrave; droite), &agrave; la lutte avec le Lillois Mathieu Debuchy, dimanche sur la pelouse du V&eacute;lodrome. L'OM s'est impos&eacute; 1-0 face au Losc, revenant ainsi &agrave; la hauteur du PSG avec un match en retard &agrave; disputer mercredi face &agrave; Lyon. /Photo prise le 25 novembre 2012/REUTERS/Philippe Laurenson</p>