Vendée Globe: Vincent Riou abandonne

dimanche 25 novembre 2012 12h02
 

PARIS (Reuters) - Vincent Riou, l'un des principaux prétendants à la victoire dans le Vendée Globe, a abandonné dimanche après avoir heurté une grosse bouée métallique la veille en plein milieu de l'Atlantique Sud.

Troisième avant cet incident, le skipper de PRB n'a pas réussi à réparer son étrave tribord, ouverte sur 1m30, et surtout son outrigger, un câble en carbone contribuant à la stabilité du mât.

Pendant 24 heures, en liaison avec son équipe à terre, il a cherché des moyens de le réparer, en vain.

Il a finalement jugé beaucoup trop risqué d'aborder les mers du Sud, terribles et glaciales, sans être sûr de son mât.

"C'était une décision très dure à prendre. Mais, c'est la plus raisonnable", a-t-il commenté via son sponsor.

"Je me sentais vraiment bien dans la course. Ces bateaux ont un potentiel impressionnant. Et, cette année, dans les mers du Sud, la course va prendre une autre tournure. Ce jeu-là, j'aurais aimé y participer", a-t-il ajouté.

Afin de réparer, Vincent Riou fait route vers Salvador de Bahia, au Brésil, à 500 milles de son positionnement actuel, soit trois jours de navigation prudente.

A 40 ans, ce discret marin de Loctudy était lancé dans son troisième Vendée Globe après l'avoir remporté en 2004-2005.

En 2008-2009, il avait été classé troisième après s'être dérouté pour secourir Jean Le Cam, en perdition dans son monocoque retourné.   Suite...

 
<p>Vincent Riou, l'un des principaux pr&eacute;tendants &agrave; la victoire dans le Vend&eacute;e Globe, a abandonn&eacute; dimanche apr&egrave;s avoir heurt&eacute; une grosse bou&eacute;e m&eacute;tallique la veille en plein milieu de l'Atlantique Sud. /Photo prise le 10 novembre 2012/REUTERS/St&eacute;phane Mah&eacute;</p>