Ligue 1: le PSG à nouveau leader, Rennes tombe de haut

samedi 24 novembre 2012 22h33
 

PARIS (Reuters) - Galvanisé par le retour de suspension de son attaquant vedette Zlatan Ibrahimovic, le Paris Saint-Germain a récupéré samedi la tête de la Ligue 1 et mis fin à une série noire de deux défaites consécutives au Parc des Princes en disposant de Troyes (4-0).

En offrant d'abord deux buts à Maxwell (17e) et à Blaise Matuidi (63e), puis en inscrivant un doublé (70e et 89e), ses onzième et douzième buts depuis le début de la saison, l'international suédois a marqué son retour dans le championnat après deux rencontres passées dans les tribunes.

Dans les autres matches de la soirée, Rennes a été cueilli à froid sur sa pelouse par Evian-Thonon-Gaillard (1-0), Bastia s'est imposé 2-1 face à Lorient et Nice a gagné à Sochaux (1-0). Nancy et Ajaccio ont fait match nul (1-1) tout comme Reims et Brest (0-0).

Saint-Etienne, vainqueur de Valenciennes vendredi soir en match d'ouverture de cette 14e journée de championnat (1-0), n'aura donc goûté au bonheur d'être leader que de manière furtive, l'espace de quelques heures.

Car le large succès des Parisiens relègue désormais les Verts à la deuxième place du classement avec 25 points, à une longueur du PSG.

Si cela peut consoler tous les supporters du club du Forez, les hommes de Carlo Ancelotti ne risquent pas non plus de rester en tête du championnat bien longtemps.

Car dès dimanche, Bordeaux, qui se rend à Montpellier (14h00), puis Lyon, en déplacement à Toulouse (17h00) et dans une moindre mesure Marseille, qui reçoit Lille (21h00), pourront ravir le trône aux Parisiens.

Samedi, au Parc des Princes, le PSG se devait de réagir.

"NOUS AVONS COMMIS DES ERREURS"   Suite...

 
<p>Le Parisien Zlatan Ibrahimovic (au centre), aux prises avec les Troyens St&eacute;phane Darbion (&agrave; gauche) et Thiago Xavier, samedi au Parc des Princes. Galvanis&eacute; par le retour de suspension de l'international su&eacute;dois, le PSG a &eacute;trill&eacute; Troyes (4-0), mettant ainsi fin &agrave; une s&eacute;rie noire de deux d&eacute;faites cons&eacute;cutives &agrave; domicile en Ligue 1 et prenant les commandes de la Ligue 1 dont s'&eacute;tait empar&eacute; Saint-Etienne la veille. /Photo prise le 24 novembre 2012/REUTERS/Gonzalo Fuentes</p>