Football: le Brésil veut de l'air frais et licencie Mano Menezes

vendredi 23 novembre 2012 23h14
 

par Andrew Downie

SAO PAULO, Brésil (Reuters) - La Confédération brésilienne de football a annoncé vendredi le limogeage du sélectionneur Mano Menezes sacrifié par les dirigeants désireux d'insuffler un peu d'air frais à la Seleçao à deux ans de la prochaine Coupe du monde, sur le sol brésilien.

Le successeur de Mano Menezes, dont le mandat aura duré un peu plus de deux ans, sera nommé au mois de janvier, a fait savoir Andres Sanchez, directeur des sélections au sein de la Confédération, lors d'une conférence de presse à Sao Paulo.

"Je ne crois pas que cette décision s'explique par de mauvais résultats. Si c'était le cas, nous aurions pu le remercier l'année dernière", a expliqué Andres Sanchez. "C'est plutôt que le président attend un changement dans la façon de faire."

Mano Menezes avait pris ses fonctions peu après le Mondial 2010 en Afrique du Sud où la Seleçao, alors dirigée par Dunga, avait buté sur les Pays-Bas en quarts de finale. Depuis, le nouveau sélectionneur n'a pas réussi à faire l'unanimité.

Sous ses ordres, le Brésil n'a pas réussi à battre des équipes du calibre de l'Allemagne, des Pays-Bas ou de la France, a échoué lors de la Copa America 2011 et lors des Jeux olympiques 2012.

Et le jeu produit ces deux dernières années n'a pas vraiment convaincu les esthètes brésiliens, qui l'ont jugé trop timoré et peu conforme à l'image qu'ils se font du football local, offensif et fougueux.

Sur quarante matches, Mano Menezes en a remporté 27, perdu sept et concédé si nuls, selon les statistiques de son site officiel.

"JE NE CROIS PAS QUE C'ÉTAIT LE MOMENT"   Suite...

 
<p>Mano Menezes a &eacute;t&eacute; d&eacute;mis de ses fonctions de s&eacute;lectionneur de l'&eacute;quipe du Br&eacute;sil de football qu'il occupait depuis 2010. /Photo prise le 27 septembre 2012/REUTERS/Sergio Moraes</p>