Football: le défi de Chelsea trop beau pour refuser, dit Benitez

jeudi 22 novembre 2012 21h32
 

LONDRES (Reuters) - Le nouvel entraîneur de Chelsea, Rafael Benitez, a expliqué jeudi qu'il ne pouvait pas refuser le poste en sachant que les Londoniens visaient cinq trophées cette saison.

L'Espagnol fait son retour en Premier League, deux ans et demi après avoir quitté Liverpool.

Il remplace Roberto Di Matteo, remercié au lendemain de la correction 3-0 subie en Ligue des champions contre la Juventus Turin, et quelques mois après avoir offert à Chelsea sa première victoire dans cette compétition.

Benitez, 52 ans, a signé seulement jusqu'à la fin de la saison dans ce club grand consommateur d'entraîneurs, mais assure n'en avoir cure.

"Je me fiche du court terme, nous allons nous battre pour cinq trophées. La seule chose qui compte est de gagner des matches pour gagner des trophées et, ensuite, on verra ce qu'il se passe", a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

Outre la Premier League, les champions d'Europe en titre sont encore en course en Ligue des champions - même s'ils n'ont plus leur destin entre leurs mains - et en coupe de la League. Ils entameront en janvier la défense de leur FA Cup et disputeront en décembre la Coupe du monde des clubs.

Interrogé sur son image de bouche-trou, puisque l'intention est prêtée au propriétaire russe Roman Abramovich de faire signer Pep Guardiola lorsque l'ancien entraîneur du FC Barcelone mettra fin à son congé sabbatique, Benitez a dit qu'il n'était pas inquiet.

"J'ai de très bonnes relations avec Pep, c'est un homme formidable et un manager formidable. Mais on ne sait jamais ce qui arrivera à l'avenir. Tout ce que je sais, c'est qu'on a un match énorme ce week-end contre Manchester City et cinq trophées à aller gagner", a-t-il dit.

"Quand on analyse les raisons pour lesquelles on signe pour sept mois, quand on attend la bonne occasion après 18 mois, deux ans (sans club), on va dans un club où on peut gagner des matches et remporter des titres."

Mike Collett, Gregory Blachier pour le service français

 
<p>Le nouvel entra&icirc;neur de Chelsea, Rafael Benitez, a expliqu&eacute; qu'il ne pouvait pas refuser le poste en sachant que les Londoniens visaient cinq troph&eacute;es cette saison. Il remplace Roberto Di Matteo, remerci&eacute; au lendemain de la correction 3-0 subie en Ligue des champions contre la Juventus Turin. /Photo prise le 22 novembre 2012/REUTERS/Luke MacGregor</p>