22 novembre 2012 / 18:38 / il y a 5 ans

Rugby: les Samoa n'ont d'autres choix que de "tout donner"

par Cécile Grès

PARIS (Reuters) - Dans les salons de l'hôtel Marriott à Paris, où l'équipe de rugby des Samoa a posé ses valises depuis une semaine, les "coupeurs de tête" redoutés par le sélectionneur du XV de France semblent loin.

L'entraîneur Stephen Betham, le manager Sami Leota et le capitaine David Lemi ont plutôt laissé paraître une discrétion et une grande courtoisie jeudi, au moment d'annoncer la composition du XV qui défiera la France samedi au Stade de France (18h00).

Une fois les présentations faites, des sourires sont apparus sur les visages jusqu'alors impassibles des trois hommes à l'évocation de l'expression employée par Philippe Saint-André.

"Je me demande bien pourquoi il pense cela !", a dit dans un rire l'entraîneur Stephen Betham.

Puis d'ajouter : "Vous savez, nous donnons sur le terrain ce que nous recevons, nous n'avons aucune intention de faire du mal à qui que ce soit, on joue juste notre rugby !" Pour finir par concéder que l'équipe joue "le plus dur possible".

Très vite, une philosophie de jeu mais aussi de vie se dessine dans les propos des trois hommes.

"Nous avons beaucoup de pression qui vient de chez nous, il y a beaucoup d'attente de la part de notre pays, alors nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas donner le meilleur de nous-mêmes", dit Stephen Betham.

"ÇA NE COÛTE RIEN DE RÊVER"

Les Samoa, neuvièmes au classement IRB, jouent pour mettre en valeur un pays déserté par ses meilleurs rugbymen.

Seuls deux membres du groupe présent sur cette tournée évoluent encore aux Samoa. Sur les quinze joueurs qui débuteront face à la France, neuf évoluent en Europe. Et les Samoa sont aussi victimes de l'attractivité de la Nouvelle-Zélande.

"C'est une longue route pour arriver au meilleur niveau et si notre équipe progresse, peut-être que certains joueront pour nous plutôt que pour les All Blacks", explique Sami Leota.

Pour atteindre cet objectif et tenter d'accrocher la huitième place mondiale, qui aura son importance au moment du tirage de la Coupe du monde, les Samoa ont un seul mot d'ordre : concentration. Obstination, même.

"Cette histoire de ranking est importante et nous en avons parlé entre nous. Surtout que ce serait la première fois que les Samoa atteindraient une huitième place au classement IRB et ça ne coûte rien de rêver", rappelle l'ailier David Lemi.

"Mais nous sommes surtout concernés par notre jeu, notre progression, notre travail."

Les Samoa sont si focalisés sur eux-mêmes que Stephen Betham n'avait pas encore regardé la composition du XV de France.

Lorsque des journalistes lui rapportent que Philippe Saint-André n'a effectué que trois changements par rapport au match gagné face à l'Argentine le week-end dernier, il est flatté.

"Cela veut dire que les Français nous estiment et que pour ne pas perdre, ils souhaitent aligner leurs meilleurs joueurs", souligne-t-il.

La rencontre de samedi sera la troisième entre les deux pays qui se sont affrontés aux Samoa en 1999 puis à Saint-Denis dix ans plus tard. La France en sera donc à deux matches sur son sol mais les îliens entendent bien rendre la pareille.

"Je souhaite transmettre ma reconnaissance aux Français qui nous ont très bien accueillis. Même si nous avons plus aimé vos paysages que votre météo, nous avons vraiment apprécié notre venue à Paris", dit Sami Leota.

"Quelque part, il y a des similarités entre nos deux pays, nous avons le même sens de l'accueil et j'aimerais beaucoup inviter l'équipe de France chez nous très bientôt", a-t-il conclu avant de quitter la salle sous les mercis.

Edité par Grégory Blachier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below