Rugby: les Samoa n'ont d'autres choix que de "tout donner"

jeudi 22 novembre 2012 19h37
 

par Cécile Grès

PARIS (Reuters) - Dans les salons de l'hôtel Marriott à Paris, où l'équipe de rugby des Samoa a posé ses valises depuis une semaine, les "coupeurs de tête" redoutés par le sélectionneur du XV de France semblent loin.

L'entraîneur Stephen Betham, le manager Sami Leota et le capitaine David Lemi ont plutôt laissé paraître une discrétion et une grande courtoisie jeudi, au moment d'annoncer la composition du XV qui défiera la France samedi au Stade de France (18h00).

Une fois les présentations faites, des sourires sont apparus sur les visages jusqu'alors impassibles des trois hommes à l'évocation de l'expression employée par Philippe Saint-André.

"Je me demande bien pourquoi il pense cela !", a dit dans un rire l'entraîneur Stephen Betham.

Puis d'ajouter : "Vous savez, nous donnons sur le terrain ce que nous recevons, nous n'avons aucune intention de faire du mal à qui que ce soit, on joue juste notre rugby !" Pour finir par concéder que l'équipe joue "le plus dur possible".

Très vite, une philosophie de jeu mais aussi de vie se dessine dans les propos des trois hommes.

"Nous avons beaucoup de pression qui vient de chez nous, il y a beaucoup d'attente de la part de notre pays, alors nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas donner le meilleur de nous-mêmes", dit Stephen Betham.

"ÇA NE COÛTE RIEN DE RÊVER"   Suite...