Ligue des champions: Arsenal rit, Montpellier pleure encore

jeudi 22 novembre 2012 07h33
 

par Martyn Herman

LONDRES (Reuters) - Montpellier a poursuivi mercredi son apprentissage douloureux de la Ligue des champions avec une défaite 2-0 sur la pelouse des Anglais d'Arsenal, qui ont quant à eux assuré leur place en huitièmes de finale.

Pour ses nouvelles retrouvailles avec son ancien club, celui qui l'a révélé au plus haut niveau, Olivier Giroud n'a pas marqué mais il a délivré deux passes décisives, d'abord pour Jack Wilshere (49e) puis pour Lukas Podolski (63e).

Désormais, si les champions de France, novices parmi les ténors européens, veulent quitter la compétition sur une victoire, ils devront faire mieux lors de l'ultime match de la phase de groupes, le 4 décembre, contre Schalke 04.

Il s'agira alors de leur dernier rendez-vous européen de la saison. Ils n'ont en effet plus aucune chance de disputer la Ligue Europa, lot de consolation réservé au troisième de chaque poule.

Avec un compteur bloqué à un point dans le groupe B, ils ne peuvent plus rattraper l'Olympiakos et encore moins Arsenal et Schalke 04. Avec respectivement 11 et 10 points, Allemands et Anglais sont en effet qualifiés pour le tour suivant.

Dans l'autre rencontre, Schalke 04 a battu l'Olympiakos à domicile (1-0) et coupé court à tout suspense, la seule incertitude portant sur l'ordre d'arrivée des deux premiers. L'Olympiakos finira troisième, quoi qu'il arrive.

Autrement dit, le dénouement de la phase de groupes est déjà écrit, pour le plus grand malheur de Montpellier qui n'a jamais réussi, en cinq rencontres, à pleinement exploiter ses atouts, bien réels, pas plus que les errements d'Arsenal, mercredi.

Pendant les 45 premières minutes, les Londoniens ne se sont pas montrés sous leur meilleur jour. A l'exception d'une tentative de la tête de Laurent Koscielny sur la transversale (11e), ils ont été assez timides.   Suite...

 
<p>Thomas Vermaelen (&agrave; droite) d'Arsenal &agrave; la lutte avec Daniel Congr&eacute; de Montpellier. Le club fran&ccedil;ais a poursuivi mercredi son apprentissage douloureux de la Ligue des champions avec une d&eacute;faite 2-0 sur la pelouse des Anglais, qui ont quant &agrave; eux assur&eacute; leur place en huiti&egrave;mes de finale. /Photo prise le 21 novembre 2012/REUTERS/Eddie Keogh</p>