F1: Hamilton gagne, Red Bull sacré, Vettel patiente

dimanche 18 novembre 2012 23h49
 

par Steve Keating

AUSTIN, Texas (Reuters) - Le Britannique Lewis Hamilton a remporté dimanche à Austin le Grand Prix de Formule Un des Etats-Unis devant Sebastian Vettel et Fernando Alonso, les deux seuls pilotes encore en mesure de devenir champion du monde.

L'Allemand, leader du classement avec 13 points d'avance sur l'Espagnol, aurait pu ajouter un symbole à son sacre puisqu'il disputait son centième Grand Prix.

Mais il doit encore patienter une semaine avant de s'adjuger - peut-être - le titre, alors que son équipe, Red Bull, s'est déjà assuré grâce à sa deuxième place un troisième titre de champion du monde des constructeurs.

Red Bull totalise 440 points contre 367 pour Ferrari.

"C'est fantastique, ça revient à toute l'équipe", s'est réjoui le patron Christian Horner. "Nous avons rejoint une liste de noms illustres." Seuls Ferrari, McLaren et Williams avaient déjà aligné trois trophées de suite.

Maintenant que les jeux sont faits chez les constructeurs, tout l'enjeu de l'ultime Grand Prix de la saison, dimanche prochain au Brésil, sera de départager Sebastian Vettel et Fernando Alonso. L'Allemand part avec 13 points d'avance.

Autrement dit, si Sebastian Vettel finit dans les quatre premiers, il sera assuré de garder son titre de champion du monde. Le troisième de suite pour le pilote qui a fêté son 25e anniversaire en juillet.

La piste et surtout la météo sont cependant propices aux surprises à Interlagos et rien ne permet d'enterrer Alonso.   Suite...