18 novembre 2012 / 14:57 / il y a 5 ans

Ligue 1: Lyon corrige Reims et passe provisoirement en tête

<p>Le Lyonnais Lisandro Lopez (&ccedil; droite) aux prises avec Odair Fortes de Reims, sur la pelouse du stade Gerland. L'OL a pris provisoirement les commandes de la Ligue 1 &agrave; la faveur d'une nette victoire 3-0. /Photo prise le 18 novembre 2012/Robert Pratta</p>

PARIS (Reuters) - Moins de vingt-quatre heures après la claque reçue par le leader parisien face à Rennes, l'Olympique Lyonnais a enfoncé le clou dimanche en prenant provisoirement les commandes de la Ligue 1 à la faveur d'une nette victoire face à Reims (3-0).

Le week-end dernier, l'OL s'était déjà retrouvé dans pareille situation mais son match nul concédé sur la pelouse de Sochaux l'avait empêché de tutoyer à nouveau cette première place du championnat dont il fut un grand habitué dans les années 2000.

Cette fois-ci, les hommes de Rémi Garde n'ont pas tergiversé et sont imposés grâce à un but contre son camp d'Anthony Weber (45e) et deux réalisations signées Bafétimbi Gomis (73e) et Lisandro Lopez (90e).

Si Marseille ne gagne pas dans la soirée en match de clôture de la 13e journée de Ligue 1 à Bordeaux, l'OL sera assuré de conserver sa première place. Pour l'instant, Lyon compte 25 points contre 23 pour le PSG et l'Olympique de Marseille.

"C'est une belle journée pour nous. On avait à coeur de bien faire aujourd'hui. C'est la victoire de tout un groupe, de toute une équipe (...) A Sochaux, il nous avait manqué un peu de cette détermination qu'on a eue aujourd'hui", a souligné Bafétimbi Gomis à l'issue de la rencontre au micro de beIN Sport.

"Il y a cinq mois en stage on était plein d'incertitudes et être premier aujourd'hui, même si c'est anecdotique, ça fait du bien à la tête et au moral", a-t-il ajouté en référence aux nombreux départs et rumeurs qui ont perturbé l'été lyonnais.

"DUR À ENCAISSER"

Dominateur tout le long de la rencontre, l'OL n'a pas usurpé sa victoire et a vu ses efforts offensifs récompensés en fin de première période après un excellent travail d'Anthony Réveillère.

Parti s'enfoncer dans la surface rémoise côté gauche, soit complètement à l'opposé de la partie du terrain qu'il était censé occuper, il a éliminé deux adversaires avant de centrer fort en retrait et de voir son tir détourné dans le but par Anthony Weber (45e).

Après avoir longtemps cherché le but du break en deuxième période, Lyon s'est mis définitivement à l'abri à la 73e grâce à une volée à bout portant de Bafétimbi Gomis, déjà buteur avec l'équipe de France mercredi en Italie.

En fin de partie (90e), le promu a cédé une troisième fois à la suite d'un duel remporté par Lisandro face à Kossi Agassa.

Très en vue en début de championnat, Reims n'a désormais plus gagné en Ligue 1 depuis le 6 octobre et reste sur une série de cinq matches sans victoire, dont trois défaites consécutives.

Pour l'heure, les Rémois sont 12e avec 15 points et leur capitaine Mickaël Tacalfred ne désespère pas de retrouver le bel élan entrevu en août et en septembre.

"On est dans une mauvaise passe, on est dans le dur. On va continuer à travailler en espérant que ça tourne en notre faveur", a-t-il dit au sortir du match.

"On a bien tenu jusqu'à ce but qui nous a fait très mal avant la mi-temps. On n'a pas lâché mais malgré tout ça, on a sombré. C'est dur à encaisser", a-t-il ajouté.

Olivier Guillemain, édité par Grégory Blachier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below