Football: un journaliste agressé, Montpellier s'excuse

dimanche 18 novembre 2012 15h43
 

PARIS (Reuters) - Le club de Montpellier a présenté dimanche ses excuses à un journaliste du quotidien sportif L'Equipe, frappé au visage la veille par son défenseur Cyril Jeunechamp en marge d'une rencontre de Ligue 1.

Dans un communiqué publié sur son site internet (www.mhscfoot.com), le club s'excuse platement, "condamne fermement de tels comportements" et annonce qu'il "étudiera en interne les suites à donner" à l'incident.

Les faits se sont déroulés samedi soir dans les couloirs du stade du Hainaut, juste après le match nul entre Valenciennes et Montpellier (1-1).

D'après le quotidien L'Equipe, le journaliste a été violemment pris à partie par plusieurs joueurs héraultais, notamment Geoffrey Jourdren, avant que Cyril Jeunechamp ne lui assène un coup de poing.

Selon plusieurs sources concordantes, les Montpelliérains n'auraient pas apprécié un article de ce journaliste, paru dans la semaine dans le plus grand quotidien sportif français.

L'Union des journalistes de sport en France (UJSF), un puissant syndicat professionnel, a vivement dénoncé cette "agression".

"Ce comportement de la part d'un joueur de football professionnel est parfaitement inacceptable et intolérable", estime l'UJSF dans un communiqué publié dimanche.

"Les raisons de la colère qui ont conduit à ces faits ne sont pas des arguments valables, d'autant plus que les écrits de notre confrère ne peuvent en aucun cas être remis en cause."

Olivier Guillemain