Vendée Globe: Louis Burton et Samantha Davies abandonnent

vendredi 16 novembre 2012 15h25
 

PARIS (Reuters) - Après six jours de course, la septième édition du Vendée Globe a enregistré vendredi deux nouveaux abandons, ceux de Louis Burton sur "Bureau Vallée" et de Samantha Davies sur "Savéol".

Depuis le départ des Sables-d'Olonne samedi, quatre skippers ont renoncé dans ce tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance. Il y a d'abord eu Marc Guillemot, qui a heurté un objet flottant. Ensuite, Kito de Pavant a percuté un chalutier, tout comme Louis Burton. Et enfin Samantha Davies, la seule femme en lice, dont le navire a démâté.

Après sa collision mercredi, au large du Portugal, Louis Burton avait mis le cap sur Les Sables-d'Olonne pour tenter de réparer. Le règlement autorise une seule zone de réparation, la ligne de départ, mais avant mardi 13h02.

Son retour était lié au fait que le bateau reste tribord amure afin de ne pas solliciter le hauban bâbord endommagé, lors de la collision. Les conditions météorologiques ne permettant de pousser ainsi jusqu'aux Sables-d'Olonne, le benjamin de la course, 27 ans, s'est résolu à rallier La Corogne en Espagne et a décidé de signifier son abandon à la direction de la course.

Samantha Davies en a fait de même, quelques heures après le démâtage de son 60 pieds, qui a deux tours du monde au compteur.

Treizième au classement provisoire avant cette avarie, la Britannique de Concarneau a expliqué aux organisateurs, par téléphone, avoir "le moral dans les chaussettes".

"Je suis dégoûtée parce que mon Vendée Globe est fini mais je ne suis pas blessée. Donc ça va", a-t-elle commencé par dire.

"Le bon côté de cette infortune est que cela aurait pu arriver dans des endroits beaucoup plus hostiles et plus difficiles à gérer. Là, je suis à 100 milles, au vent de Madère. J'ai du gazole, j'ai le moteur et je fais route vers Madère", a-t-elle poursuivi. Elle y est attendue samedi matin.

La flotte est emmenée, à la latitude des Canaries, par Armel Le Clé'ach sur "Banque Populaire", douze milles devant le Charentais François Gabart sur "Macif", et quatorze milles devant le Suisse Bernard Stamm sur "Cheminées Poujoulat".

Sophie Greuil, avec Olivier Guillemain, édité par Gilles Trequesser

 
<p>Samantha Davies, seule femme en lice dans le vend&eacute;e Globe, a abandonn&eacute; au sixi&egrave;me jour de course apr&egrave;s que son navire a d&eacute;m&acirc;t&eacute;. /Photo prise le 10 novembre 2012/REUTERS/St&eacute;phane Mah&eacute;</p>