Rugby: Wesley Fofana, jeune insouciant

mercredi 14 novembre 2012 19h36
 

par Cécile Grès

MARCOUSSIS, ESSONNE (Reuters) - Avant d'affronter l'Australie, Wesley Fofana avait surpris tout son monde en regrettant d'être titularisé à l'aile et plutôt qu'au centre. Une victoire et un essai plus tard, il ne regrette pas son franc-parler.

"Sur le coup, je me suis dit que j'aurais préféré être au centre, donc je l'ai dit, c'est tout", a-t-il dit mercredi au Centre national du rugby de Marcoussis.

"Je n'ai pas eu de remarques de la part des entraîneurs mais je me suis bien fait chambrer par mes coéquipiers."

Le Clermontois précise qu'il "n'a pas eu de retour " sur sa prestation individuelle contre les Australiens. "Je n'ai absolument aucune idée du poste auquel je vais jouer face aux Argentins", ajoute-t-il, presque désabusé.

Et s'il a marqué le deuxième essai de la victoire des Bleus sur les Wallabies au Stade de France, il ne lâchera que quelques mots polis à ce sujet, se disant "content d'avoir marqué".

Cet essai fut son cinquième en équipe de France depuis sa première sélection, le 4 février dernier, pour le Tournoi des VI Nations. En club, depuis le début de la saison, il en est déjà à trois en Top 14, contre cinq sur toute la saison 2011-2012.

"Je ne compte pas mes essais...", coupe-t-il avant de se détendre un petit peu : "Mais je crois que je suis à une bonne moyenne, oui !"

"JE N'AI PAS PEUR"   Suite...

 
<p>Avant d'affronter l'Australie, Wesley Fofana avait surpris tout son monde en regrettant d'&ecirc;tre titularis&eacute; &agrave; l'aile et plut&ocirc;t qu'au centre. Une victoire et un essai plus tard, il ne regrette pas son franc-parler. A 24 ans, le joueur a toute la panoplie du jeune insouciant. /Photo prise le 16 juin 2012/REUTERS/Marcos Brindicci</p>