Rugby: Yannick Nyanga refuse la polémique football-rugby

mardi 13 novembre 2012 18h09
 

par Cécile Grès

MARCOUSSIS, Essonne (Reuters) - Par les larmes qui ont inondé son visage pendant la Marseillaise, Yannick Nyanga est devenu une vedette du match France-Australie, samedi au Stade de France, mais il se retrouve bien malgré lui au coeur d'une énième polémique entre football et rugby.

Mardi, au Centre national du rugby de Marcoussis, le troisième ligne du Stade Toulousain a expliqué, un brin gêné, son émotion par le fait que ce match mettait un terme à cinq années d'absence en sélection nationale.

"C'est gênant parce que c'est intime mais je n'ai pas honte", a dit celui que certains surnomment "la panthère".

"C'est facilement compréhensible mais c'est aussi difficilement explicable", a-t-il ajouté, avant de s'y essayer.

"Ce sont des moments tellement spéciaux. Tu te prives pendant des années de quelque chose que tu aimes énormément, tu bosses, on te dit que tu vas bientôt l'avoir et quand tu t'y retrouves, c'est spécial."

Entouré et soutenu pendant l'hymne par ses amis de toujours, Frédéric Michalak et Dimitri Szarzewski, Nyanga avait aussi des proches en face de lui avant de jouer son 26e match avec le XV de France, à 28 ans.

"Les places réservées à ton père, ta mère ou ta copine sont très faciles à visualiser. Moi, cet hymne, je l'ai entendu et vu à la télé je ne sais combien de fois, là, c'était plus émouvant que d'habitude, alors j'ai craqué", raconte-t-il.

"C'était presque comme une première fois, j'avais peur de ne pas être à la hauteur."   Suite...