Le stade Vélodrome devrait changer de nom en 2013

lundi 12 novembre 2012 16h38
 

PARIS (Reuters) - Le stade Vélodrome de Marseille devrait changer de nom en 2013 mais le choix de l'entreprise privée qui accolera son nom à celui de l'enceinte sportive n'est pas encore arrêté, a annoncé lundi le maire de la ville, Jean-Claude Gaudin.

Il a confirmé la volonté de la municipalité, propriétaire du Vélodrome, de recourir à une opération dite de "naming", qui consiste à faire payer à une société le droit d'apposer son nom à celui d'un stade.

"Il est clair qu'il y aura un nom qui sera adossé à celui du Vélodrome. Mais l'heure du choix n'est pas encore venue", a dit Jean-Claude Gaudin lors d'une visite du chantier de modernisation du stade. "Le mot Vélodrome ne disparaîtra pas tant que je serai maire de Marseille", a-t-il précisé.

De source proche du dossier, on dit que la marque ou la société retenue - deux ou trois grandes entreprises françaises seraient en course - devrait être tenue de s'engager sur une durée minimale de dix ans.

"Pour un contrat de ce type, la vente du naming doit rapporter six millions d'euros par an", explique Bruno Botella, président du groupe Arema chargé de la rénovation et de la future exploitation du stade.

Dans le cadre de l'organisation par la France de l'Euro 2016 de football, la capacité du stade Vélodrome doit être portée à 67.000 places dans une enceinte entièrement couverte. Le coût des travaux est estimé à 267 millions d'euros.

Jean-François Rosnoblet, édité par Simon Carraud et Gilles Trequesser

 
<p>Le stade V&eacute;lodrome de Marseille devrait changer de nom en 2013 mais le choix de l'entreprise priv&eacute;e qui accolera son nom &agrave; celui de l'enceinte sportive n'est pas encore arr&ecirc;t&eacute;. /Photo d'archives/Jean-Paul P&eacute;lissier</p>