Rugby: la France passe un test de renouveau face aux Wallabies

samedi 10 novembre 2012 09h25
 

par Jean-Paul Couret

MARCOUSSIS, Essonne (Reuters) - Deux questions ont hanté les dix jours de préparation de la tournée d'automne du XV de France : pourquoi les Wallabies, premiers adversaires des Bleus samedi, sont-ils leur bête noire et peuvent-ils les dompter après une série de cinq défaites ?

L'incertitude est d'autant plus vive que la dernière victoire sur l'Australie remonte au 5 novembre 2005 (26-16 à Marseille) et que la dernière des cinq défaites s'est soldée par un infamant 59-16 en novembre 2010 au Stade de France.

"Autre match, autres joueurs, autre staff", a été l'antienne des joueurs.

Il est vrai que cinq seulement de ceux qui seront sur la feuille de match samedi -- Thomas Domingo, Nicolas Mas, Fulgence Ouedraogo, Morgan Parra et Yoann Huget -- étaient de la débâcle de 2010.

Côté australien, il y aura trois survivants : Adam Ashley-Cooper, Kurtley Beale et le capitaine Nathan Sharpe.

Il est vrai aussi que seulement quatre Bleus, et ils sont différents -- Frédéric Michalak, Florian Fritz, Yannick Nyanga et Dimitri Szarzewski -- étaient de la victoire de 2005.

Des discussions de Marcoussis a pourtant émergé l'image d'un XV d'Australie à provoquer la sainte frousse qui fait parfois les grandes victoires en rugby.

Maxime Mermoz, qui se serait aimé "blond et surfeur" malgré sa peau mate, ses yeux noirs et ses cheveux bruns, est un admirateur absolu des Wallabies.   Suite...

 
<p>Nicolas Mas, qui &eacute;tait de la d&eacute;b&acirc;cle de novembre 2010 au stade de France quand la France avait &eacute;t&eacute; battu 59-16 par l'Australie. Deux questions ont hant&eacute; les dix jours de pr&eacute;paration de la tourn&eacute;e d'automne du XV de France : pourquoi les Wallabies, premiers adversaires des Bleus samedi, sont-ils leur b&ecirc;te noire et peuvent-ils les dompter apr&egrave;s une s&eacute;rie de cinq d&eacute;faites ? /Photo prise le 21 f&eacute;vrier 2012/REUTERS/Jacky Naegelen</p>