Ligue 1: Rennes va chercher la victoire à Nancy

vendredi 9 novembre 2012 23h14
 

PARIS (Reuters) - Après avoir cru arracher le match nul sur un penalty accordé à la 81e minute, Nancy, lanterne rouge de la Ligue 1, a concédé une nouvelle défaite sur son terrain de Marcel-Picot (3-1) face à Rennes, désormais cinquième du championnat.

Avec 19 points, les Bretons sont trois longueurs du leader Paris Saint-Germain et de Marseille, à deux de Lyon, et à égalité de points avec Toulouse, quatrième à la différence de buts.

Face à une équipe à la dérive, Rennes a ouvert le score dès la 21e minute par son attaquant turc Mevlut Erding mais les Lorrains sont parvenus à égaliser sur un but de Simon Zenke en deuxième mi-temps (50e).

Mais Rennes est reparti de l'avant avec un but de Romain Alessandrini à la 74e minute, juste avant que Nancy ne manque l'immanquable.

Une faute du Ghanéen John Boye sur Zenke a offert un penalty à l'ASNL mais Alo'o Efoulou a buté sur Benoît Costil, parti du bon côté. Ce qui aurait pu être le tournant du match a viré au cauchemar pour Nancy quand le Burkinabé Jonathan Pitroipa a mis Rennes à l'abri trois minutes plus tard.

"Nous sommes très satisfaits de cette victoire. Nous avons eu de la chance que Benoît nous sorte ce penalty. Ça aurait pu tourner autrement", a dit Alessandrini.

Il a aussi évoqué la solidarité des Rennais envers Yann M'vila et Chris Mavinga, suspendu jeudi de toute sélection nationale, respectivement jusqu'au 30 juin 2014 et jusqu'au 31 décembre 2013.

"Malgré leur comportement de 'bad boys', ce sont de bons gars. La victoire est aussi pour eux", a ajouté Alessandrini sur BeIN Sport.

Au coup de sifflet final, le stade Marcel-Picot était déjà à moitié vide de ses supporters, las de voir leur équipe s'enfoncer.

Certains d'entre eux se sont même massés devant la porte des vestiaires, contenus par des stadiers ayant eu le mérite de garder leur calme.

Chrystel Boulet-Euchin, édité par Jean-Loup Fiévet