Football: Yann M'Vila peut déjà dire adieu au Mondial 2014

jeudi 8 novembre 2012 19h12
 

PARIS (Reuters) - La France ne sait pas encore si elle disputera la Coupe du monde 2014 mais Yann M'Vila n'en sera pas, quoi qu'il arrive.

Le milieu de terrain international a été suspendu jeudi de toutes les sélections nationales jusqu'au 30 juin 2014 après avoir pris part à une escapade nocturne non autorisée avec quatre autres joueurs durant un rassemblement des Espoirs le mois dernier.

Yann M'Vila, longtemps considéré comme l'un des plus grands espoirs du football français et qui compte déjà 22 sélections à 22 ans, a été le joueur le plus lourdement sanctionné.

Les quatre autres, également entendus jeudi par la commission de discipline de la Fédération française de football, ont été suspendus jusqu'au 31 décembre 2013, précise la FFF sur son site internet.

Il s'agit du Rennais Chris Mavinga, du Toulousain Wissam Ben Yedder, du joueur de la Real Sociedad Antoine Griezmann et du joueur du Milan AC M'Baye Niang.

Une sanction sévère était attendue tant le football français peine à tourner la page et redorer son image après la grève de l'entraînement observée par les Bleus lors du Mondial 2010 en Afrique du Sud pour protester contre l'exclusion de Nicolas Anelka.

Sollicité par Reuters, le Stade Rennais n'a pas souhaité réagir à la décision prise à l'encontre de ses deux joueurs. Rennes avait suspendu M'Vila et Mavinga une dizaine de jours lorsque l'affaire a été ébruitée.

PASSIF

La carrière de Yann M'Vila, qui suscitait il y a encore un an et demi l'intérêt des plus grands clubs européens, est perturbée depuis de longs mois par des problèmes extra-sportifs ou de comportement.   Suite...

 
<p>Yann M'Vila a &eacute;t&eacute; suspendu de toutes les s&eacute;lections nationales jusqu'en juin 2014 pour avoir pris part &agrave; une sortie nocturne avec quatre autres joueurs lors d'un rassemblement de l'&eacute;quipe Espoirs. Le Rennais manquera donc quoi qu'il arrive la Coupe du monde au Br&eacute;sil pr&eacute;vue du 12 juin au 13 juillet 2014. /Photo prise le 23 juin 2012/REUTERS</p>