Tennis: le remplaçant Gasquet savoure quand même le Masters

jeudi 8 novembre 2012 17h40
 

par Eric Salliot

LONDRES (Reuters) - Le Français Richard Gasquet a vécu jeudi sa quatrième journée de premier remplaçant au Masters de Londres, où il ne voit toujours pas le moindre jeu venir.

Comme Jo-Wilfried Tsonga en 2009, le numéro deux français est tenu d'être disponible en cas de forfait. Et promis à ne pas fouler le court si les huit joueurs qui disputent ce tournoi sont au rendez-vous.

"Il faut être prêt, on ne sait pas ce qui peut arriver. Les journées sont longues, Jo m'avait prévenu", a-t-il dit à Reuters. "Je ne vis pas la semaine la plus excitante de ma vie. Tu es dans le tournoi sans y être."

Sa pige est tout de même rémunérée 75.000 dollars (environ 58.900 euros) et l'Héraultais de 26 ans savoure cette présence sur les bords de la Tamise où seuls sont admis les huit meilleurs mondiaux et leurs deux suivants au classement.

D'abord parce qu'après sa défaite précoce à Bercy, face au Sud-Africain Kevin Anderson, il se pensait condamné.

"Tout s'est joué le jeudi à Bercy", rappelle-t-il.

"Avec (Nicolas) Almagro, on termine avec le même nombre de points, c'est étonnant et le point de règlement me profite. J'ai été régulier cette saison et je pense mériter ma place de premier remplaçant. Maintenant que je suis ici, j'aimerais bien jouer..."

"POUR LES TCHÈQUES"   Suite...