Rugby: le Mondial 2015 fait déjà tourner les têtes

jeudi 8 novembre 2012 16h10
 

par Mitch Phillips

LONDRES (Reuters) - Les matches que disputeront les principales nations du rugby mondial au long du mois de novembre seront d'autant moins amicaux - vocable que goûte peu ce sport - qu'il s'agira de désigner les têtes de séries pour la Coupe du monde 2015.

Près de 40 test-matches sont au programme entre les puissances invitantes de l'hémisphère Nord et celles de l'hémisphère Sud, les plus importants des trois prochaines années avant la grande réunion de famille en Angleterre.

La Nouvelle-Zélande, auréolée de sa victoire dans le premier Four Nations, devrait quoi qu'il arrive figurer à la première place mondiale lors du tirage au sort, à Londres, le 3 décembre.

Deuxièmes au classement de l'IRB (International Rugby Board, instance dirigeante mondiale), les Wallabies australiens sont eux aussi à peu près sûrs de conserver leur rang. Et donc d'obtenir l'un des quatre billets tant convoités.

Derrière, quatre équipes doivent se partager les deux places restantes : l'Afrique du Sud (troisième), l'Angleterre (quatrième), la France (cinquième) et le Pays de Galles (sixième).

Mais puisque les Sud-Africains partent avec une longueur d'avance et les Gallois avec une longueur de retard, la mêlée pourrait bien se résumer à un duel qui ne dit pas son nom entre les Anglais et les Français. Et chacun joue gros.

Les nations au-delà de la quatrième place seront reversées dans la poule de l'une des quatre têtes de série et, par conséquent, devront emprunter un chemin tortueux pour espérer aller en finale dans trois ans.

Pour les équipes de rang inférieur - l'Irlande, l'Argentine, l'Ecosse, les Samoa, l'Italie et les Tonga - l'objectif du mois de novembre sera de finir entre la quatrième et la huitième places. Une telle distinction offrirait à ces équipes une bonne chance d'accéder aux quarts de finale.   Suite...