8 novembre 2012 / 13:27 / dans 5 ans

Football: Gourcuff et Payet rappelés contre l'Italie

<p>En vue du match amical de mercredi face &agrave; l'Italie &agrave; Parme, Didier Deschamps a choisi de reconduire l'essentiel du groupe qui a brill&eacute; en Espagne il y a pr&egrave;s d'un mois en y ajoutant deux revenants : Yoann Gourcuff et Dimitri Payet. /Photo prise le 15 octobre 2012/REUTERS/Sergio Perez</p>

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - Didier Deschamps a choisi la continuité et reconduit pour affronter l‘Italie, mercredi prochain en match amical, le groupe qui est allé chercher le match nul en Espagne le mois dernier en y incorporant deux revenants, Yoann Gourcuff et Dimitri Payet.

Plutôt en vue depuis son retour de blessure il y a une huitaine de jours, le milieu de terrain de l‘Olympique Lyonnais n‘a plus joué en Bleu depuis un France-Islande datant du 27 mai.

A l’époque, Yoann Gourcuff faisait partie de la liste des joueurs pré-sélectionnés par Laurent Blanc pour disputer l‘Euro mais il n‘avait finalement pas été retenu pour le voyage en Ukraine.

“C‘est vrai qu‘il a eu une blessure qui l‘a éloigné deux mois mais il est bien avec Lyon”, a expliqué Didier Deschamps jeudi lors d‘une conférence de presse.

“J‘ai envie de le voir dans le groupe avant les échéances importantes qui nous attendent en début d‘année prochaine”, a-t-il dit en pensant aux matches de qualification contre la Géorgie puis l‘Espagne, à domicile en mars prochain.

“Il a la capacité de jouer plus haut, plus bas et, surtout, une capacité à faire jouer les autres. C‘est un élément qui peut être important pour l’équipe.”

Dimitri Payet, trois sélections, n‘a plus disputé de match international depuis un amical en Angleterre il y a tout juste deux ans. Il remplace dans la liste du sélectionneur Karim Benzema, forfait en raison de douleurs aux adducteurs.

“Je me suis longuement entretenu avec (Karim Benzema) et avec son entraîneur José Mourinho. Il est plus sage de le laisser se soigner”, a expliqué Didier Deschamps.

“C‘EST MON CHOIX”

Dimitri Payet a donc été appelé en renfort, bien que le sélectionneur estime qu‘il ne soit “pas actuellement dans sa meilleure forme”.

“Il y avait peut-être d‘autres choix mais c‘est mon choix. Je ne vais pas m‘arrêter sur le match de Lille hier”, a-t-il dit, évoquant la déroute 6-1 des Nordistes sur le terrain du Bayern Munich en Ligue des champions.

“Il est capable de faire la différence. Sur le plan technique, il est capable de choses intéressantes. Il lui faut encore de la continuité sur ses performances.”

Le reste de la sélection est inchangée par rapport à celle qui a rapporté un précieux point de Madrid mi-octobre (1-1), résultat qui permet aux Bleus de rester en course pour la qualification directe pour la Coupe du monde 2014.

Pour Didier Deschamps, les maîtres-mots sont “groupe” et “continuité”, d‘où la reconduction de ceux qui ont fait leurs preuves contre les champions du monde et d‘Europe.

“Dans le match contre l‘Espagne, il s‘est passé quelque chose de fort. Pour moi, la notion de groupe est quelque chose d‘important. Je veux consolider ce groupe-là pour les rendez-vous de la prochaine année civile, avant les deux matches importants de qualification”, a insisté le sélectionneur.

CONFIANCE MAINTENUE À LLORIS

“La notion de groupe est très importante comme l‘a montré le match de Madrid, elle existera toujours”, a-t-il ajouté.

Pour preuve, l‘ancien entraîneur de Marseille a reconduit Hugo Lloris dans les buts, même s‘il se refuse à dire que ce dernier sera forcement titulaire et capitaine, comme ce fut le cas lors des dernières sorties des Bleus.

Transféré à l‘intersaison de Lyon à Tottenham, Hugo Lloris n‘est pour l‘instant que numéro deux dans le club de Premier League et en tire une grande frustration.

“Il ne joue pas assez pour lui mais il joue quand même un match par semaine. C‘est une situation pesante et qui n‘est pas idéale. Il ne peut pas se contenter de faire un match sur deux ou trois. C‘est vrai qu‘après sa performance à Madrid, se retrouver sur le banc, c‘est dur”, a admis Didier Deschamps.

Le groupe des 23 :

Gardiens de but : Mickaël Landreau (Lille), Hugo Lloris (Tottenham), Steve Mandanda (Olympique de Marseille)

Défenseurs : Gaël Clichy (Manchester City), Mathieu Debuchy (Lille), Patrice Evra (Manchester United), Christophe Jallet (Paris Saint-Germain), Laurent Koscielny (Arsenal), Adil Rami (FC Valence), Mamadou Sakho (Paris Saint-Germain), Mapou Yanga-Mbiwa (Montpellier)

Milieux : Yohan Cabaye (Newcastle), Etienne Capoue (Toulouse), Maxime Gonalons (Olympique Lyonnais), Yohann Gourcuff (Olympique Lyonnais), Blaise Matuidi (Paris Saint-Germain), Moussa Sissoko (Toulouse)

Attaquants : Olivier Giroud (Arsenal), Bafétimbi Gomis (Olympique Lyonnais), Jérémy Ménez (Paris St Germain), Franck Ribéry (Bayern Munich), Dimitri Payet (Lille), Mathieu Valbuena (Olympique de Marseille).

Avec Olivier Guillemain, édité par Grégory Blachier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below