Ligue des champions: Lille veut au moins être fier

mercredi 7 novembre 2012 07h40
 

par Pierre Savary

LILLE (Reuters) - Lille s'en va défier mercredi soir le Bayern Munich en Ligue des champions et sait devoir faire preuve de panache pour bousculer un hôte qu'il n'avait pas inquiété il y a deux semaines dans le Nord.

Après un début de saison chaotique, le Losc a rebondi dans les compétitions nationales, où il est invaincu depuis cinq matches et vient de prendre dix points sur 12 en Ligue 1.

"Octobre m'a bien plu et novembre démarre bien", sourit l'entraîneur, Rudi Garcia.

En Ligue des champions, les balbutiements initiaux ont renvoyé les Nordistes à la dernière place de leur groupe avec trois défaites, à domicile contre Borisov (1-3), à Valence (2-0) et face à Munich (0-1).

Au Grand Stade, face à un Bayern venu en gestionnaire, Lille n'avait pas montré grand chose et la tâche s'annonce difficile mercredi sur le terrain d'une équipe qui, à entendre son président Uli Hoeness, élève en ce moment le football au rang d'"art".

"C'est presque de l'art (...) C'est tellement plaisant de les regarder jouer", a dit le dirigeant munichois après la victoire 3-0 à Hambourg, ce week-end, dans le sillage d'un Franck Ribéry excellent.

Le Français est en grande forme et son pendant côté droit, Arjen Robben, est de retour. L'arrière gauche David Alaba retrouve lui aussi son meilleur niveau après avoir été écarté des terrains pendant trois mois sur blessure.

INCERTITUDES EN DÉFENSE   Suite...

 
<p>Rudy Garcia, le coach du Losc. Lille s'en va d&eacute;fier mercredi soir le Bayern Munich en Ligue des champions et sait devoir faire preuve de panache pour bousculer un h&ocirc;te qu'il n'avait pas inqui&eacute;t&eacute; il y a deux semaines dans le Nord. /Photo prise le 22 octobre 2012/REUTERS/Pascal Rossignol</p>