Ligue des champions: le PSG presque en huitièmes de finale

mercredi 7 novembre 2012 10h32
 

par Olivier Guillemain

PARIS (Reuters) - Absent de la Ligue des champions pendant huit années, le Paris Saint-Germain est aujourd'hui à deux doigts de se qualifier pour les huitièmes de finale de la compétition.

Ou plus exactement à un match nul.

Si le PSG ne perd pas lors de son prochain rendez-vous européen dans quinze jours à Kiev, il sera en effet assuré de terminer dans les deux premiers du groupe A.

Cette situation confortable, alors qu'il reste encore deux rencontres à jouer d'ici la fin de la phase de poules, est à mettre au crédit d'un groupe qui a su allier application et sérieux dès sa rentrée européenne en septembre.

Soucieux de prouver à toute l'Europe que l'argent dépensé par ses riches propriétaires depuis un an et demi sert bel et bien à quelque chose, Paris n'a pas traîné en route pour ses retrouvailles avec la C1: quatre matches, trois victoires, dix buts inscrits et une seule défaite.

Mardi soir, au Parc des Princes, le modeste Dinamo Zagreb est passé pour la deuxième fois en deux semaines dans la lessiveuse parisienne (4-0), plus que jamais déterminée à atteindre son premier objectif.

"On a toujours dit que l'objectif pour nous était de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Le prochain match sera décisif, comme une balle de match", a résumé à l'issue de la rencontre l'entraîneur du PSG Carlo Ancelotti.

Deuxième à un point du leader Porto, tenu en échec lors cette quatrième journée à Kiev (0-0), les Parisiens peuvent même espérer coiffer au poteau les Portugais, qu'il recevront le 4 décembre.   Suite...

 
<p>Les joueurs du Paris Saint Germain f&eacute;licitent J&eacute;r&eacute;my Menez. Absent de la Ligue des champions pendant huit ann&eacute;es, le PSG est aujourd'hui &agrave; deux doigts de se qualifier pour les huiti&egrave;mes de finale de la comp&eacute;tition. /Photo prise le 6 novembre 2012/REUTERS/Cedric Lecocq</p>