Handball: procédure sportive ouverte contre les mis en examen

mardi 6 novembre 2012 21h12
 

PARIS (Reuters) - La Ligue nationale de handball (LNH) et la Fédération française (FFHB) ont ouvert mardi une procédure disciplinaire contre les sept joueurs mis en examen dans l'affaire des paris illicites qui éclabousse le club de Montpellier.

Les sept joueurs, dont les champions olympiques français Nikola Karabatic et Samuel Honrubia, encourent une suspension de un à six matches, assortie d'une sanction financière de 250 euros par match de suspension.

La commission de discipline de la LNH a trois mois pour décider d'éventuelles sanctions.

Les personnes mises en cause sont soupçonnées d'avoir parié contre leur club lors d'un match de championnat, le 12 mai dernier, contre Cesson-Sévigné, alors que le titre de champion était déjà acquis pour Montpellier.

"Le bureau directeur de la FFHB et celui de la LNH ont estimé que ces faits pouvaient être susceptibles de relever d'un comportement, individuel ou collectif, pouvant donner lieu à l'application de sanctions disciplinaires", ont fait savoir la Ligue et la Fédération dans un communiqué commun.

Outre ces punitions sportives et une possible condamnation judiciaire, certains joueurs risquent des mesures disciplinaires au sein de leur club.

Trois joueurs de Montpellier, Luka Karabatic, Primoz Prost et Dragan Gajic, sont convoqués mercredi et jeudi pour un entretien préalable à une sanction pouvant aller jusqu'au licenciement.

Pour éviter qu'une telle affaire n'entache à l'avenir l'image de ce sport, le comité directeur de la LNH a par ailleurs énoncé mardi une série de mesures structurelles, applicables à partir de la saison prochaine.

Il est notamment proposé de réduire le nombre de rencontres pouvait faire l'objet de paris.   Suite...