Serie A: Naples paie une bourde au prix fort

lundi 5 novembre 2012 07h24
 

MILAN (Reuters) - La bourde du défenseur Salvatore Aronica a coûté cher, dimanche, à son club de Naples qui a dû concéder le match nul 1-1 à domicile face au Torino et a pris du même coup un peu plus de retard sur la Juventus Turin et l'Inter Milan en Serie A.

Sa passe en retrait un peu molle a fini dans les pieds de l'attaquant adverse Gianluca Sansone, qui n'a plus eu qu'à contourner le gardien Morgan De Sanctis dans le temps additionnel (91e).

Jusque-là, les Napolitains se dirigeaient vers la victoire, après un but d'Edinson Cavani dans les toutes premières minutes (6e).

Conséquences fâcheuses pour Naples sur le plan statistique: le club ne peut plus se targuer d'avoir gagné tous ses matches de championnat à domicile. Et il a désormais quatre points de retard sur l'Inter et cinq sur le leader, la Juventus.

Samedi, les Intéristes ont remporté le choc entre les deux premiers au classement (3-1). Ce résultat a mis fin à une série de 49 matches sans défaite en Serie A de la Juventus, qui n'avait plus connu pareille déconvenue depuis mai 2011.

Dans les autres matches disputés dimanche, l'AS Rome, si imprévisible depuis le début de la saison, a dominé Palerme 4-1. L'équipe affiche désormais la meilleure attaque de Serie A, et reste l'une des pires défenses.

Autre incongruité: Mattia Destro est resté à peine sept minutes sur la pelouse, le temps pour lui d'écoper d'un carton jaune, de marquer un but et d'être exclu quelques secondes plus tard pour avoir ôté son maillot (80e).

L'Udinese a arraché le nul à Bologne (1-1) grâce à un but de l'attaquant Antonio Di Natale, le cinquième en trois matches pour le doyen de l'effectif, âgé de 35 ans.

De son côté, Catane a écrasé la Lazio Rome sur le score de 4-0, tandis que la Fiorentina a battu Cagliari (4-1).

Brin Homewood à Berne, Simon Carraud pour le service français, édité par Olivier Guillemain

 
<p>L'entra&icirc;neur napolitain Walter Mazzarri. Une bourde du d&eacute;fenseur Salvatore Aronica a co&ucirc;t&eacute; cher, dimanche, &agrave; son club de Naples qui a d&ucirc; conc&eacute;der le match nul 1-1 &agrave; domicile face au Torino et a pris du m&ecirc;me coup un peu plus de retard sur la Juventus Turin et l'Inter Milan en Serie A. /Photo prise le 31 octobre 2012/REUTERS/Alessandro Garofalo</p>