Tennis: Jerzy Janowicz parti pour durer ?

dimanche 4 novembre 2012 19h10
 

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - Jerzy Janowicz vient de signer, en atteignant la finale du Masters 1000 de Bercy, la plus belle performance de sa carrière, une prouesse qui ne devrait pas rester sans lendemain si le jeune Polonais conserve ce jeu mais aussi cet état d'esprit qui en ont conquis plus d'un.

A 21 ans, il a certes buté sur la dernière marche en s'inclinant devant David Ferrer, monstre de régularité classé cinquième mondial, mais l'avenir s'annonce prometteur comme il le fut pour d'autres avant lui.

Le directeur du tournoi, Guy Forget, ne disait pas autre chose avant l'ultime rencontre de la semaine.

"La première fois que (Gustavo) Kuerten est arrivé en finale à Roland-Garros, il avait sa chemise jaune et bleu, son bandeau, sa tête ébouriffée, il faisait des techniques particulières, tout le monde se disait : 'C'est quoi ce Brésilien ?'", a raconté l'ancien joueur.

Ce Brésilien a finalement soulevé au total trois trophées Porte d'Auteuil, remporté 20 tournois et fut numéro un mondial.

"Il y a eu, tout au long de l'histoire, des choses étonnantes. Janowicz m'a bluffé. Après avoir gagné son deuxième tour, quelqu'un m'a demandé ce que j'en pensais. Je ne l'avais même pas vu jouer, je ne savais pas même pas quelle tête il avait. Puis, je l'ai vu jouer, ce garçon a été bluffant du début à la fin", a ajouté Forget.

"LE JEU POUR ENTRER DANS LE TOP 10"

Que peut-on souhaiter de mieux au joueur de 21 ans, qui fera lundi son entrée dans le top 30, que de continuer à faire souffler un vent de fraîcheur sur le circuit ?   Suite...

 
<p>A 21 ans, Jerzy Janowicz vient de signer, en atteignant la finale du Masters 1000 de Bercy, la plus belle performance de sa carri&egrave;re, une prouesse qui ne devrait pas rester sans lendemain si le jeune Polonais conserve ce jeu mais aussi cet &eacute;tat d'esprit qui en ont conquis plus d'un. /Photo prise le 4 novembre 2012/REUTERS/Cedric Lecocq</p>