F1: Räikkönen s'impose à Abou Dhabi, Vettel fait le show

dimanche 4 novembre 2012 18h42
 

par Alan Baldwin

ABOU DHABI (Reuters) - Kimi Räikkönen a remporté dimanche un Grand Prix de F1 d'Abou Dhabi plein de suspense et de rebondissements, marqué notamment par la folle remontée de Sebastian Vettel de la dernière à la troisième place.

Fernando Alonso a terminé dans le sillage du Finlandais, à moins d'une seconde, et ne compte désormais plus que dix points de retard sur Sebastian Vettel au classement du championnat du monde des pilotes, à deux courses de la fin de la saison.

Dimanche après-midi, les spectateurs venus remplir les gradins du circuit Yas Marina en ont pris plein les yeux avec un accident spectaculaire, deux interventions de la voiture de sécurité et de nombreux abandons à l'image de celle de Lewis Hamilton, en tête du Grand Prix pendant une vingtaine de tours.

Au final, ils ont assisté au premier succès du pilote de l'écurie Lotus depuis son retour à la F1 cette année, après deux saisons passées à disputer des rallyes.

Mais au même titre que la belle victoire du Finlandais, la course formidable de Sebastian Vettel a retenu toute leur attention.

Parti en dernière position après avoir écopé d'une sanction lors des essais qualificatifs pour avoir roulé avec le réservoir pas assez plein, le double champion du monde allemand a profité des faits de course pour grignoter son retard et revenir au contact des meilleurs.

"Ce fut une journée incroyable pour Sebastian", a résumé le patron de son écurie Red Bull Christian Horner.

Sans l'abandon de Mark Webber, consécutive à un accrochage sans gravité avec plusieurs monoplaces dont celle du Français Romain Grosjean, cette journée aurait pu également être inoubliable pour Red Bull, qui chasse un troisième titre consécutif au championnat des constructeurs.   Suite...

 
<p>Le Finlandais Kimi R&auml;ikk&ouml;nen (au centre) a remport&eacute; dimanche le Grand-Prix de Formule Un d'Abou Dhabi devant l'Espagnol Fernando Alonso (&agrave; gauche) et l'Allemand Sebastian Vettel. /Photo prise le 4 novembre 2012/REUTERS/Suhaib Salem</p>