Tennis: Ferrer-Janowicz, le choc des extrêmes à Bercy

samedi 3 novembre 2012 21h30
 

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - La finale du Masters 1000 de Paris-Bercy aura dimanche l'allure d'un choc des extrêmes entre l'Espagnol David Ferrer, cinquième joueur mondial, et le jeune Polonais Jerzy Janowicz, issu des qualifications.

Les deux finalistes ont mis fin samedi aux espoirs de voir un, si ce n'est deux, Français en finale de l'épreuve parisienne, en battant Michaël Llodra pour Ferrer et Gilles Simon pour Janowicz.

Le joueur polonais, 21 ans, avait pour lui la fraîcheur apportée par une grande première dans un tournoi d'importance. Jamais auparavant il n'était parvenu dans le tableau final d'un Masters 1000 et il a frappé un grand coup.

Après des victoires successives sur Philipp Kohlschreiber, Marin Cilic, Andy Murray et Janko Tipsarevic, il a battu le Français Gilles Simon, cinquième membre du top 20 inscrit à son tableau de chasse à Paris.

Une victoire nette et sans bavure 6-4 7-5 qui a fait exulter le jeune joueur et nourri les regrets de Simon.

Des regrets, Michaël Llodra peut également en avoir après sa défaite 7-5 6-3 .

Le Parisien s'est en effet procuré dix balles de break dans la première manche, sans parvenir à en convertir aucune face au mur Ferrer, qui a saisi sa chance dès qu'elle s'est présentée pour empocher le premier set, avant de dominer le deuxième.

A la décharge de Llodra, un dos "un peu raide" après des efforts répétés mais aussi une régularité de métronome du côté de Ferrer.   Suite...

 
<p>La finale du Masters 1000 de Paris-Bercy aura dimanche l'allure d'un choc des extr&ecirc;mes entre l'Espagnol David Ferrer (photo), cinqui&egrave;me joueur mondial, et le jeune Polonais Jerzy Janowicz, issu des qualifications. /Photo prise le 3 novembre 2012/REUTERS/Beno&icirc;t Tessier</p>