3 novembre 2012 / 18:18 / il y a 5 ans

Tennis: Michaël Llodra s'incline à Bercy devant David Ferrer

par Chrystel Boulet-Euchin

<p>Faute d'avoir su saisir les opportunit&eacute;s - 10 balles de break sur les cinq premiers jeux de services de Ferrer -, Micha&euml;l Llodra, 121e &agrave; l'ATP, s'est inclin&eacute; 7-5 6-3 en demi-finale du Masters 1000 de Paris-Bercy face &agrave; David Ferrer, cinqui&egrave;me joueur mondial. /Photo prise le 3 novembre 2012/REUTERS/Beno&icirc;t Tessier</p>

PARIS (Reuters) - La logique du classement a été respectée et Michaël Llodra a été privé du bal des prétendants, samedi, en demi-finale du Masters 1000 de Paris-Bercy par David Ferrer, cinquième joueur mondial.

Contrairement au jeune Polonais Jerzy Janowicz, le Français, 121e à l‘ATP, n‘est pas parvenu à poursuivre un parcours jusque-là sans faute et s‘est incliné 7-5 6-3 en une heure et 50 minutes.

Invité des organisateurs, le Français âgé de 32 ans a laissé passer trop d‘occasions pour espérer jouer une finale qui aurait valu son pesant d‘or chez les bookmakers.

Michaël Llodra pourra longtemps nourrir des regrets sur la première manche: il s‘est procuré pas moins de 10 balles de break sur les cinq premiers jeux de service de son adversaire, sans en convertir aucune.

David Ferrer ne s‘en était alors offert qu‘une, sauvée d‘un service gagnant sur deuxième balle par le Français.

Llodra a finalement craqué sur son dernier jeu de service sur un retour imparable de Ferrer, avant de s‘effondrer dans le deuxième set.

Mené 4-0 après avoir fait intervenir le kiné sur le court à 3-0 pour un problème de dos, il a ensuite repris un peu de poil de la bête pour refaire l‘un de ses breaks de retard.

Mais cela n‘a pas suffi et il a fini par céder sur un coup droit gagnant de l‘Espagnol, qui aura l‘occasion dimanche de remporter le premier Masters 1000 de sa carrière.

“J‘ai essayé d’être à chaque fois très concentré, d’être plus agressif dans les moments importants. J‘ai eu deux occasions de le breaker. Quand j‘ai eu ma chance, je l‘ai saisie”, a résumé Ferrer.

LLODRA “UN PEU RAIDE”

L‘accolade fut chaleureuse entre les joueurs qui avaient tous les deux des raisons d’être content: Ferrer a tenu son rang et Llodra avait de toute façon déjoué tous les pronostics sur ce tournoi après une saison morose.

Après une finale à Marseille, le Parisien avait bien décroché l‘argent olympique à Londres, associé en double à Jo-Wilfried Tsonga, mais il n‘avait plus, depuis, remporté la moindre rencontre sur le circuit.

Samedi, il a reconnu avoir eu le dos “un peu raide” et a regretté de n‘avoir pas été en mesure de faire la “course en tête”.

“Si je gagne le premier set, ce n‘est plus la même histoire, je passe devant. Lui est plus tendu aussi. Mais la force des grands joueurs, c‘est de tenir, tenir, tenir”, a reconnu Llodra, qui a admis que physiquement “c’était plus dur que les autres jours”.

En finale, David Ferrer, à qui le titre semblait en théorie promis après les forfaits de Rafael Nadal et Roger Federer et les défaites prématurées de Novak Djokovic et Andy Murray, devra se méfier d‘un autre invité surprise.

L‘Espagnol affrontera en effet Jerzy Janowicz, issu des qualifications et vainqueur samedi de Gilles Simon, dernière victime en date du surprenant Polonais qui a multiplié les exploits tout au long de la semaine. (Voir et )

Et méfiant, David Ferrer l‘est.

“J‘aurais la pression. On a toujours de la pression quand on joue, à chaque match. Demain (dimanche), il reste un match à jouer. Je vais rester concentré sur chaque point et je vais essayer de faire mon travail pour gagner”, a-t-il dit.

Edité par Simon Carraud et Julien Prétot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below