September 20, 2012 / 10:18 PM / 5 years ago

F1: Fernando Alonso veut garder le cap à Singapour

4 MINUTES DE LECTURE

<p>LE GRAND PRIX DE SINGAPOUR</p>

par John O'Brien

SINGAPOUR (Reuters) - Fernando Alonso vise ce week-end une troisième victoire dans les rues de Singapour, où le pilote Ferrari, souvent à son aise dans ce Grand Prix couru de nuit, entend consolider son avance au classement du championnat du monde de Formule 1.

Avec dix courses sur treize terminées dans les cinq premiers - dont trois victoires - et un seul abandon, l'Espagnol est impressionnant de régularité cette saison.

Il aborde les sept derniers Grands Prix du calendrier en position de force pour obtenir son troisième sacre mondial, après ceux de 2005 et 2006.

Alonso arrive à Singapour, première étape d'une tournée asiatique qui passera ensuite par le Japon, la Corée du Sud, Abou Dhabi et l'Inde d'ici début novembre, fort d'une solide troisième place à Monza, sur les terres de la Scuderia, alors qu'il s'était élancé de la dixième position.

"Dans toutes les simulations, toutes les prévisions que l'on avait faites, il n'avait jamais été envisagé de monter sur le podium", souriait Alonso après l'épreuve, il y a deux semaines. "La course s'est passée comme dans un film, comme dans un rêve."

L'Espagnol arrive en outre en terrain conquis à Singapour, puisqu'il a remporté deux des quatre Grand Prix déjà organisés sur le circuit urbain aux 23 virages de Marina Bay, en 2008 et 2010, et n'y a jamais fait moins bien que quatrième.

Et quand bien même il abandonnerait dimanche, il est assuré de garder les commandes du championnat. Avec 179 points, il compte 37 unités d'avance sur Lewis Hamilton, 38 sur Kimi Räikkönen et 39 sur Sebastian Vettel. Une victoire rapporte 25 points.

<p>Fernando Alonso vise ce week-end une troisi&egrave;me victoire dans les rues de Singapour, o&ugrave; le pilote Ferrari entend consolider son avance au classement du championnat du monde de Formule 1. /Photo prise le 20 septembre 2012/Tim Chong</p>

"Un Des Grands Moments Du Calendrier"

Lewis Hamilton, qui reste sur deux victoires en trois Grands Prix, en Italie et en Hongrie, espère bien poursuivre sur sa lancée à Singapour, où il l'avait emporté en 2009.

"J'aime le circuit de Marina Bay comme j'aime courir sur le Hungaroring", a assuré mercredi le Britannique devant la presse.

Sebastian Vettel s'était, lui, imposé l'an dernier dans la cité-Etat, au coeur d'une saison qu'il avait archi-dominée. Le champion du monde en titre est plus à la peine cette saison, avec une seule victoire, ce qui ne l'empêche pas d'attendre la course de dimanche avec impatience.

"Singapour est un des grands moments du calendrier, parce que l'atmosphère sur une course nocturne est incroyable", a-t-il déclaré. "Je l'apprécie aussi parce que c'est vraiment sympa de courir sur ce circuit, notamment parce qu'on tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre."

Kimi Räikkönen n'a pas d'aussi bons souvenirs de Singapour, où il n'a jamais pris le moindre point en deux participations. Le Finlandais espère donc voir la chance tourner.

"Il fait assez chaud et humide ici, et c'est bien sûr assez différent de ce dont nous avons l'habitude avec cette course en soirée. C'est un circuit difficile mais j'espère que nous pourrons faire une bonne course", a-t-il confié.

"C'est un circuit urbain, ce qui rend toujours la course plus délicate quand vous essayez de vous donner à fond. La moindre petite erreur peut vite vous envoyer dans le mur."

Baptiste Bouthier pour le service français, édité par Grégory Blachier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below