Euro: Laurent Blanc estime que la France mérite sa victoire

vendredi 15 juin 2012 23h22
 

par Pascal Liétout

DONETSK, Ukraine (Reuters) - La victoire de la France, vendredi face à l'Ukraine (2-0), est logique et met fin à une très longue série d'échecs des Bleus dans les grandes compétitions, a déclaré Laurent Blanc.

"On a été dominateur dans le match et je pense qu'on mérite notre victoire. J'ai regardé les statistiques et on a une grande supériorité dans ce domaine", a dit le sélectionneur.

La France a enregistré onze tentatives de tirs cadrés, contre deux à leurs adversaires.

Laurent Blanc a évoqué ensuite les six ans de disette de la France lors des grandes compétitions internationales. "Permettez-moi de savourer cette victoire, car cela faisait un bon bout de temps qu'on avait pas remporté un match de ce type", a-t-il fait remarquer.

"Six ans de compétition sans gagner, c'est très long. J'espère que la prochaine victoire ne sera pas dans six ans car sinon je ne serai pas là pour vous en parler. J'aurai été viré avant", a-t-il ajouté en souriant.

Le sélectionneur a souligné que la victoire du jour ne devait rien au hasard. "On avait très bien étudié leur jeu en visionnant plusieurs fois leur match contre la Suède".

"On savait qu'ils aimaient aller de l'avant alors on a joué assez haut et écarté le jeu. L'Ukraine a joué comme elle a joué car elle a eu en face d'elle une équipe de France qui a contrarié son jeu", a-t-il ajouté, en se tournant déjà vers le match de mardi contre la Suède.

"C'est un pays que l'on connaît bien car la France l'a souvent joué. Les confrontations sont toujours serrées. C'est un jeu assez physique avec un grand joueur, Ibrahimovic. La Suède sera un adversaire coriace, j'en suis certain", a-t-il dit.   Suite...

 
<p>Le s&eacute;lectionneur de l'&eacute;quipe de France, Laurent Blanc, estime que la victoire des Bleus, vendredi face &agrave; l'Ukraine (2-0), est logique et met fin &agrave; une longue disette dans les grandes comp&eacute;titions internationales. "Permettez-moi de savourer cette victoire, car cela faisait un bon bout de temps qu'on avait pas remport&eacute; un match de ce type", a-t-il fait remarquer. /Photo prise le 15 juin 2012/REUTERS/Yves Herman</p>