Cyclisme: nouvelles accusations de dopage contre Lance Armstrong

jeudi 14 juin 2012 07h33
 

par Julian Linden

WASHINGTON (Reuters) - L'Agence américaine de lutte contre le dopage (USADA) a confirmé mercredi qu'elle avait engagé une procédure contre Lance Armstrong, accusant de dopage le septuple vainqueur du Tour de France cycliste.

"Cette lettre formelle de notification est la première étape d'une procédure légale qui en comptera beaucoup d'autres pour violations présumées des règles antidopage", précise l'USADA dans un communiqué, confirmant une information révélée par le Washington Post.

Le champion cycliste, qui s'est reconverti dans le triathlon, rejette une nouvelle fois les suspicions de dopage portées contre lui.

"Je ne me suis jamais dopé et, contrairement à nombre de mes accusateurs, j'ai été un compétiteur dans une discipline d'endurance pendant 25 ans, sans aucune irrégularité sur le plan de mes performances, j'ai subi plus de 500 contrôles antidopage et pas un ne s'est révélé positif", argumente-t-il dans un communiqué.

Passant à l'offensive, il ajoute que les accusations et les témoins cités par l'agence antidopage sont les mêmes que ceux qui avaient été versés à un dossier que le département de la Justice a refermé début février après deux ans d'enquête.

A l'époque, les procureurs fédéraux avaient simplement annoncé l'abandon de leurs investigations sur d'éventuelles pratiques dopantes du septuple vainqueur du Tour de France, Lance Armstrong, et de certains de ses équipiers.

Mais l'USADA avait indiqué alors que leur décision n'aurait aucune incidence sur ses propres investigations.

Selon le Washington Post, la lettre d'accusation de l'USADA, datée du 12 juin, contient des informations qui n'ont jusque-là jamais été rendues publiques.   Suite...

 
<p>Lance Armstrong lors du triathlon de Panama, en f&eacute;vrier dernier. L'Agence am&eacute;ricaine de lutte contre le dopage (USADA) a engag&eacute; une proc&eacute;dure contre le septuple vainqueur du Tour de France cycliste, qu'elle accuse de dopage. /Photo prise le 12 f&eacute;vrier 2012/REUTERS/Alberto Muschette</p>