L'Ethiopie invente le vin de "khat"

mercredi 9 janvier 2008 14h35
 

ADDIS-ABEBA (Reuters) - Un pharmacologue éthiopien s'apprête à commercialiser du "vin de khat", une boisson alcoolisée tirée du jus des feuilles de cet euphorisant cultivé sur les hauts-plateaux d'Abyssinie et très prisé dans la Corne de l'Afrique et la péninsule arabique.

"Le vin de khat est aussi bon que celui tiré de la vigne et a reçu un très bon accueil de la part de buveurs de vin", assure le dr Eyasu Haïlé Sélassié, qui affirme avoir envoyé 500 échantillons à des clients potentiels.

Cette nouvelle boisson a déjà été dûment enregistrée auprès de l'organisme officiel éthiopien chargé du contrôle de la qualité des aliments. Sa commercialisation serait imminente.

Son "inventeur" est toutefois prudent sur les effets euphorisants de son breuvage qui, souligne-t-il, est purement alcoolique. Les études montrent en effet que les feuilles de khat perdent leur vertu d'excitant dans les deux jours qui suivent leur récolte.

Tsegaye Tadesse, version française Jean-Loup Fiévet

 
<p>Vente de Khat, sur un march&eacute; k&eacute;nyan. Un pharmacologue &eacute;thiopien s'appr&ecirc;te &agrave; commercialiser du "vin de khat", une boisson alcoolis&eacute;e tir&eacute;e du jus des feuilles de cet euphorisant cultiv&eacute; sur les hauts-plateaux d'Abyssinie et tr&egrave;s pris&eacute; dans la Corne de l'Afrique et la p&eacute;ninsule arabique. /Photo d'archives/REUTERS/Daud Yussuf</p>