Feu vert à l'élevage de cochons fluo en Chine

mercredi 9 janvier 2008 11h41
 

PEKIN (Reuters) - Une truie vert fluorescent a donné naissance à deux porcelets qui partagent ses caractéristiques transgéniques alors que leur mère s'était accouplée avec un cochon ordinaire, rapportent les médias chinois.

Leur mère est l'un des trois cochons nés après l'injection de protéines vert fluo dans des embryons en 2006.

"Le groin, les pieds et la langue des deux porcelets apparaissent vert sous les rayons ultraviolet, ce qui indique que la technique qui consiste à donner naissance à des cochons transgéniques par transfert du noyau de cellules est au point", a déclaré la professeur Liu Zhonghua de l'Université agricole du Nord-Est, située à Harbin, dans la province du Heilongjiang.

Onze porcelets sont nés lundi mais jusqu'ici seuls deux ont hérité de la caractéristique fluorescente.

"Cette technique promet de donner naissance à d'excellents cochons transgéniques et même d'élever des cochons spéciaux qui pourraient fournir des organes pour des transplantations humaines dans le futur", a-t-elle déclaré.

La technique utilisée, le transfert nucléaire à partir de cellule somatique, a déjà été utilisée avec succès aux Etats-Unis, en Corée du Sud et au Japon.

Nick Macfie, version française Mathilde Gardin

 
<p>Deux porcelets dont le groin, les pieds et la langue apparaissent vert fluorescent sous des rayons ultraviolet sont n&eacute;s de l'accouplement d'une truie vert fluo avec un cochon ordinaire. /Photo prise le 7 janvier 2008/REUTERS/China Daily</p>