Aucun danger pour la tour de Pise avant au moins 300 ans

mercredi 28 mai 2008 15h19
 

ROME (Reuters) - La tour penchée de Pise ne risque pas de s'effondrer avant au moins 300 ans grâce aux travaux de stabilisation menés entre 1990 et 2001, selon l'un des ingénieurs chargés de la surveillance du monument.

"Toutes nos prévisions sont confirmées", déclare le professeur Michele Jamiolkowski au Corriere della Sera de mercredi.

Ces dernières années, après les travaux de consolidation, l'inclinaison de la tour, d'environ quatre mètres par rapport à la verticale, n'a pas varié.

"Nous pouvons dire que la tour est maintenant tranquille pour au moins 300 ans", se félicite Jamiolkowski.

La tour de Pise, dans le nord-ouest de l'Italie, était restée fermée au public pendant près de douze ans pour permettre les travaux de stabilisation rendus nécessaires par une variation d'un millimètre par an de son inclinaison. Elle a été rouverte à la visite en décembre 2001.

Ce campanile de 14.000 tonnes, aussi célèbre que le Colisée de Rome, a été édifié entre 1174 et 1370 sur un terrain instable.

Philip Pullella, version française Guy Kerivel

 
<p>La tour pench&eacute;e de Pise ne risque pas de s'effondrer avant au moins 300 ans gr&acirc;ce aux travaux de stabilisation men&eacute;s entre 1990 et 2001, selon l'un des ing&eacute;nieurs charg&eacute;s de la surveillance du monument. /Photo d'archives/REUTERS/Alessia Pierdomenico</p>