Le général Franco aurait truqué l'Eurovision en 1968

lundi 5 mai 2008 21h54
 

MADRID (Reuters) - A en croire un documentaire de la télévision espagnole, le général Francisco Franco aurait truqué les résultats de l'Eurovision en 1968 aux dépens de Cliff Richard.

Le chanteur britannique était le préféré des "bookmakers" avec son hit "Congratulations" mais le premier prix a finalement été décerné à la candidate espagnole Massiel, qui l'a coiffé au poteau d'un petit point avec "La La La", affirment les auteurs du documentaire.

"Le concours a été truqué", déclare le présentateur de la télévision espagnole José Maria Inigo cité dans le film. "Massiel a gagné grâce à des voix achetées".

Selon lui, des responsables de la télévision espagnole avaient fait la tournée des capitales européennes en promettant d'acheter des émissions de second ordre en échange de leurs voix à l'Eurovision.

Il ajoute qu'à l'époque, une victoire de l'Espagne à l'Eurovision était considérée comme vitale pour redorer le blason du régime franquiste sur la scène internationale.

Le directeur des programmes de l'Eurovision, Bjorn Erichsen, est quant à lui sceptique.

"Franco était-il si attaché à une victoire de son pays ? Ecoutez, il ne s'agit pas de l'Otan, de l'Union européenne ou d'un sujet politiquement influent. Ce n'était après tout qu'un vulgaire concours de chansonnettes", répond-il en riant, avant d'ajouter: "Cela dit, je n'exclus pas qu'il y ait un parfum de vérité dans tout cela".

La lauréate de l'époque, Massiel, n'a pas pu être jointe pour recueillir son opinion.

Pour l'anecdote, la défaite de son interprète à l'Eurovision n'a pas empêché "Congratulations" d'être un immense succès en Europe.

En revanche, Cliff Richard n'a jamais coiffé la couronne de l'Eurovision, terminant sur la troisième marche du podium lors de sa seconde participation en 1973.

Ben Harding, version française Jean-Loup Fiévet