Les seniors japonais sombrent dans la délinquance

vendredi 14 décembre 2007 13h06
 

TOKYO (Reuters) - La délinquance des seniors au Japon a triplé en dix ans, rapportent vendredi les médias de l'archipel.

Quelque 45.000 personnes âgées de plus de 65 ans ont été poursuivies en justice entre janvier et novembre de cette année, la moitié d'entre elles étant accusés de vol à l'étalage, d'après le quotidien Tokyo Shimbun.

Les agressions commises par des personnes âgées au cours de cette période ont atteint le chiffre de 1.700, contre une centaine il y a dix ans, écrit le quotidien, citant l'Agence de la police nationale.

Selon Osamu Nasu, du Centre de recherches de la police à l'Académie nationale de police, l'augmentation du nombre de personnes âgées isolées et désocialisées pourrait contribuer à ce phénomène.

La population nippone est confrontée à un vieillissement plus rapide que celui enregistré dans n'importe quel autre pays, d'après un récent rapport gouvernemental. Environ un Japonais sur cinq était âgé de plus de 65 ans en 2005 et cette proportion devrait doubler avant 2050.

Yoko Kubota, version française Myriam Rivet

 
<p>La d&eacute;linquance des seniors au Japon a tripl&eacute; en dix ans, rapportent vendredi les m&eacute;dias de l'archipel. Quelque 45.000 personnes &acirc;g&eacute;es de plus de 65 ans ont &eacute;t&eacute; poursuivies en justice entre janvier et novembre de cette ann&eacute;e, la moiti&eacute; d'entre elles &eacute;tant accus&eacute;s de vol &agrave; l'&eacute;talage, d'apr&egrave;s le quotidien Tokyo Shimbun. /Photo d'archives/REUTERS/Yuriko Nakao</p>