Un ministre canadien impose la "coupure BlackBerry"

vendredi 1 février 2008 23h53
 

par Randall Palmer

OTTAWA (Reuters) - Un ministère canadien soucieux que ses employés rétablissent l'équilibre entre leur vie privée et leur vie professionnelle a diffusé une circulaire les invitant à se détendre et à éteindre leurs smartphones (combinés multimédia) BlackBerry la nuit, pendant les week-ends et les vacances, même si cette initiative pourrait bien n'être qu'un voeu pieux.

Le ministre adjoint de la Citoyenneté et de l'Immigration, Richard Fadden, a envoyé une note à ses services pour demander aux "CrackBerries", les "accros" du combiné de Research In Motion, de prendre l'habitude de couper leur smartphone en dehors de leurs horaires de travail, de ne pas l'utiliser pendant les réunions et de ne pas organiser de réunions pendant leur pause déjeuner.

Selon lui, le fait d'atteindre un meilleur équilibre entre la qualité de vie personnelle et les responsabilités professionnelles représente une véritable priorité dans la mesure où cela s'avère bénéfique à la fois au niveau individuel et pour le ministère, qui pourra ainsi non seulement recruter et conserver des employés plus facilement mais pourra aussi compter sur un personnel plus performant.

Tout en concédant que cette approche pouvait être considérée comme quelque peu artificielle, Richard Fadden a estimé qu'il fallait bien commencer quelque part pour "s'attaquer à certaines des sources de tension dans l'environnement professionnel".

Version française Myriam Rivet