Problèmes à l'allumage pour la flamme olympique en Russie

mardi 5 novembre 2013 19h24
 

MOSCOU (Reuters) - La flamme olympique, qui est allée jusqu'au pôle Nord et poursuit un périple de milliers de kilomètres avant d'arriver à Sotchi pour les Jeux d'hiver, du 7 au 23 février 2014, n'arrête pas de s'éteindre depuis son départ de Moscou le 6 octobre.

Dès le premier jour du relais, un des porteurs a connu cette infortune avant de voir la flamme ravivée par un agent de sécurité, à l'aide d'un briquet. Selon la chaîne de télévision indépendante Dojd, cela s'est produit au moins huit fois lors des six premiers jours du relais sur le sol russe.

Ioulia Latynina, une journaliste qui suit le parcours long de 65.000 km, avec un détour dans l'espace, dit que la flamme olympique, produite par un fabricant de missiles russe, s'est éteinte au moins 44 fois sur le chemin qui la mène à Sotchi.

Roman Osin, porte-parole du relais, souligne que le nombre d'incidents est normal et proche de ceux comptabilisés avant les JO d'été de Londres en 2012 ou de Pékin en 2008, sans toutefois donner de chiffres exacts.

La torche olympique a été, comme le veut la tradition, allumée à Olympie, berceau des Jeux antiques, et transmise à la Russie dans le stade d'Athènes, qui accueillit les premiers Jeux olympiques de l'ère moderne en 1896, avant d'être acheminée par avion à Moscou, où a débuté le relais.

Il s'agit du plus long relais jamais organisé avant des Jeux d'hiver. Au total, la flamme traversera dix fuseaux horaires et doit encore gravir l'Elbrouz, le plus haut sommet d'Europe, descendre au fond du lac Baïkal et faire un détour cette semaine par la Station spatiale internationale (ISS).

Le président russe, Vladimir Poutine, attend beaucoup de ces Jeux qui doivent être une vitrine sans équivalent pour son pays depuis le démantèlement de l'Union soviétique en 1991.

Ian Bateson; Clémence Apetogbor pour le service français, édité par Gilles Trequesser

 
Au premier jour du relais olympique en Russie, au début du mois dernier, un agent de sécurité rallume la flamme olympique avec son briquet. La flamme olympique, qui est allée jusqu'au pôle Nord dans le cadre d'un périple de plusieurs milliers de kilomètres avant d'arriver à Sotchi pour les Jeux d'hiver, du 7 au 23 février 2014, n'arrête pas de s'éteindre depuis son départ de Moscou le 6 octobre. /Image TV du 6 octobre 2013/REUTERS/Reuters TV