Un ermite condamné à la réinsertion aux Etats-Unis

mardi 29 octobre 2013 11h15
 

AUGUSTA, Maine (Reuters) - Un Américain âgé de 47 ans, vivant depuis 27 ans en ermite dans les bois du Maine, a plaidé coupable lundi de vol et de cambriolage en échange de sa participation à un programme de réinsertion.

La juge Nancy Mills, de la Cour supérieure du Maine, a ordonné que Christopher Knight travaille à temps plein et soit scolarisé ou participe à des activités bénévoles. Il doit également bénéficier d'un suivi médical pendant un an, pour assurer son retour au sein de la communauté.

"C'est quelqu'un qui n'a eu de contact avec personne pendant 27 ans", a souligné son avocat, Walter McKee. "C'est une affaire très particulière, une peine unique pour quelqu'un d'unique."

Christopher Knight a déclaré s'être réfugié dans la forêt après la catastrophe de la centrale nucléaire de Tchernobyl, en 1986, et n'avoir eu que peu de contact avec d'autres personnes depuis lors.

Arrêté en avril dernier alors qu'il était en train de voler de la nourriture dans un campement de jeunes de l'Etat du Maine, il a plaidé coupable des 13 chefs d'accusation de cambriolage et de vols retenus contre lui.

La police estime que Christopher Knight s'est rendu coupable d'un millier de cambriolages.

Dave Sherwood; Clémence Apetogbor pour le service français

 
Le camp de fortune de Christopher Knight, dans les bois du Maine. Cet Américain de 47 ans, qui a vécu 27 ans en ermite dans les bois, a plaidé coupable lundi de vol et de cambriolage en échange de sa participation à un programme de réinsertion. /Photo prise le 4 avril 2013/REUTERS/Police du Maine