Le chien borgne, les dollars et la Fed

vendredi 4 octobre 2013 19h42
 

WASHINGTON (Reuters) - Wayne Klinkel a un chien borgne, Sundance, qui avait avalé une liasse de dollars dans la voiture de son maître. Celui-ci a patiemment reconstitué les billets et les a adressés à la Fed, la réserve fédérale américaine, qui vient de lui faire parvenir un chèque de 500 dollars.

Wayne et sa femme, qui habitent à Helena, dans le Montana, étaient partis déjeuner en décembre dernier en laissant dans la voiture Sundance, leur golden retriever, qui a très vite repéré dans un vide-poche son propre repas.

"Il est connu pour être friand de papier", souligne Wayne. "J'ai tout de suite compris en revenant" que le chien avait fait un sort aux cinq billets de 100 dollars, dont il ne restait qu'un petit morceau.

Opiniâtre, Wayne a pendant des jours consciencieusement ramassé dans la neige les déjections de Sundance et placé le tout dans un sac plastique dehors, au froid.

Après des semaines d'hésitation, il a fini par tenter de récupérer les morceaux de billet et réchauffant les excréments gelés dans un seau rempli d'eau savonneuse.

A l'aide d'un vieux tamis de chercheur d'or et d'un tuyau, Wayne a fait le tri, lavé les fragments de billets et procédé à leur assemblage. "Un peu comme la reconstitution d'un puzzle", explique-t-il.

Il s'est ensuite rendu avec les billets rapiécés pour les échanger à la succursale locale de la Fed, où il a essuyé un refus catégorique.

Pas découragé, Wayne a renvoyé le tout au service concerné du Département du Trésor, accompagné d'une lettre circonstanciée.

Après être resté sans nouvelles pendant des mois, Wayne a de reçu récemment un chèque de 500 dollars de l'administration en récompense de ses efforts.

Sans rancune vis-à-vis de son compagnon, il a fait poser Sundance pour les photographes avec le chèque dans la gueule. La séance photo a été brève.

Alex Dobuzinskis, Pascal Liétout pour le service français

 
Wayne Klinkel a un chien borgne, Sundance, qui avait ingéré cinq billets de 100 dollars. Il a patiemment reconstitué les billets et les a adressés à la Fed, la réserve fédérale américaine, qui vient de lui faire parvenir un chèque de 500 dollars. /Photo d'archives/REUTERS/Lee Jae-Won