Le serveur de WikiLeaks vendu sur internet

jeudi 26 septembre 2013 22h20
 

STOCKHOLM (Reuters) - Le serveur utilisé par l'organisation WikiLeaks pour rendre publics en 2010 des milliers de documents confidentiels sur la diplomatie des Etats-Unis a été vendu jeudi pour 33.000 dollars (24.800 euros).

La société internet suédoise Bahnhof, qui hébergeait WikiLeaks à l'époque, a vendu ce serveur Dell sur eBay.

Les données qu'il contenait ont été effacées et l'acquéreur n'est pas suédois, a dit le patron de Bahnhof, Jon Karlung, selon lequel ce serveur est "une relique de notre époque".

"Je pense que ce boîtier a une très forte valeur symbolique. D'une certaine manière, c'est une sorte d'artefact, un objet qui a laissé une trace dans l'histoire mondiale", a déclaré Jon Karlung.

Il a précisé que la moitié de la somme récoltée serait versée à l'organisation Reporters Sans Frontières et l'autre moitié à la Fondation du 5-Juillet, qui milite pour la liberté et le respect de la vie privée sur internet.

Sven Nordenstam; Bertrand Boucey pour le service français